Nîmes : des étudiants et des lycéens étaient rackettés

0
Policier.
1140×200

ARRESTATIONS. Selon nos confrères d’Objectif Gard, les policiers du groupe criminel de la sûreté départementale du Gard -Sécurité publique- ont identifié et mis hors d’état de nuire deux suspects, qui rackettaient depuis ces deux dernières années des étudiants de la cité universitaire, de l’IUT, du Crous et des élèves du lycée Jules Raimu, dans les quartiers ouest de Saint-Cézaire et de Pissevin, à Nîmes.

Le mode opératoire était identique : les étudiants et des lycéens esseulés étaient approchés, menacé avec un couteau pointé sous la gorge et contraints de suivre le duo jusque dans un endroit isolé où ils étaient dépouillés de leur téléphone portable, ordinateur, carte bancaire, argent et autres objets de valeur.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

De nombreuses plaintes ont été déposées et de longues investigations ont été menées, jusqu’à ce que les policiers disposent enfin d’un indice permettant d’identifier formellement un Nîmois défavorablement connu de leurs services et de la justice, à la suite d’une agression commise en janvier dernier.

À partir de ce suspect, les enquêteurs ont réalisé des surveillances et des filatures classiques qui leur ont permis de remonter à son complice présumé.

 

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here