Montpellier : un « anar » taguait les stations de tramway

0
Bombes de peinture pour les tags.

FLAGRANT DÉLIT. Un Montpelliérain âgé de 25 ans connu pour être un des anarchistes locaux les plus actifs a été interpellé jeudi après-midi par des policiers de la brigade anticriminalité -BAC-, alors qu’il venait de taguer avec des bombes de peinture des stations de tramway, dans les rues mitoyennes de Maguelone et de la République.

Il a été surpris en flagrant délit, alors qu’il traçait des messages « anars » sur ces stations des lignes 1,2,3 et 4. Il a été interpellé dans le square Planchon tout proche, juste après avoir tracé un dernier tag sur les installations de la société TaM 3M qui a déposé plainte au commissariat central.

Lors de son interpellation, les policiers de la Sécurité publique ont saisi des bombes de peinture stockés dans son sac de sport. Déjà connu de la justice, notamment pour des dégradations volontaires identiques dans le passé, il a été déféré ce vendredi matin au parquet de Montpellier.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire