French Tech : Montpellier juste derrière le « moteur » parisien

0
L’ancien Hôtel de Ville de Montpellier aux couleurs de la French Tech
1140×200

ÉCONOMIE. Le cabinet d’étude new-yorkais CB Insights a publié une étude sur la French Tech française qui confirme que l’écosystème national « est plein de ressources, avec notamment des fleurons désormais répartis sur tout le pays et notamment dans les métropoles labellisées French Tech ».

L’étude s’est tout particulièrement intéressée au nombre de transactions (investissement ou rachats par exemple) réalisées par les start-up avec d’autres entreprises, dont les grands groupes, au cours du premier trimestre 2017.

Montpellier dans le trio de tête

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Dans ce registre, Paris se distingue avec 87 transactions comptabilisées, puis suivent… Montpellier et Lyon avec 5 transactions chacune. Derrière le trio de tête, Nantes, avec 4 transactions, suivie de Toulouse, Lille et Brest (3 transactions chacune) : « L’Île-de-France demeure la région française qui, de loin, reste l’épicentre de la French Tech« , précise l’étude : « Le montant des seules transactions franciliennes pour ce premier trimestre 2017 se monte à 427 millions de dollars ».

CB Insights note que Montpellier, la 8ème ville de France, fait mieux que les métropoles plus importantes, comme Marseille ou Toulouse.

Selon une étude réalisée par un cabinet américain, la French Tech Montpellier se révèle performante et prend place dans le trio de tête des écosystèmes numériques nationaux
- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here