Portiragnes-Agde : les auteurs d’une agression arrêtés

1
Illustration - AM/Métropolitain.
1140×200

VIOLENCES. Les trois auteurs présumés d’une violente agression commise ce jeudi en fin de matinée au domicile d’une personne âgée de 92 ans sur la commune de Portiragnes, au sud de Béziers n’ont pas couru longtemps : ils ont été localisés, puis neutralisés une heure plus tard sur le parking d’un hypermarché de la route du Cap d’Agde, à la sortie d’Agde, conjointement par une intervention des policiers municipaux et ceux de la Sécurité publique du commissariat agathois.

Trois véhicules de police ont encerclé la voiture des suspects qui faisait l’objet d’une diffusion régionale du groupement de gendarmerie de l’Hérault. En effet, l’immatriculation et la marque du véhicule à bord duquel s’étaient enfuis les trois agresseurs de la personne âgée de 92 ans à son domicile de Portiragnes avaient été relevés, fournis aux gendarmes et fait l’objet d’un signalement urgent à tous les services. Cette voiture a été repérée vers 12h20 sur le parking d’un hypermarché et d’un centre commercial grâce aux caméras de vidéosurveillance de la commune d’Agde.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Des patrouilles de police dépêchées sur place ont pu intercepter le trio activement recherché. Les trois agresseurs présumés ont été remis dans la foulée aux gendarmes de la brigade de recherches de la compagnie de Béziers, chargés de l’enquête, après un bref passage au commissariat de police d’Agde.

L’arrestation par les policiers d’Agde vers 12h30. Photo S-G pour Métropolitain.

Arrestation spectaculaire à Agde. Photo S-G pour Métropolitain.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here