Montpellier : Beau Soleil, future cité du bien-être et de la santé

0
La future entrée de la clinique Beau Soleil

CLINIQUE. La clinique Beau Soleil a débuté la phase préparatoire d’importants travaux. D’abord dans ses bâtiments historiques située sur l’avenue de Lodève et, dans plusieurs mois, à quelques mètres, sur le site de l’ancienne caserne de gendarmerie. Une modernisation conséquente pour la plus vieille clinique mutualiste de France créée en juin 1935.

En 2016, la municipalité a acheté au ministère de la Défense le terrain de 3 hectares pour un euro symbolique. Le projet est de développer un véritable petit quartier avec environ 260 logements, des bureaux, des commerces, des services de proximité et, en son coeur, une extension de la clinique Beau Soleil. L’objectif de cette modernisation pour l’établissement du groupe Languedoc Mutualité est de créer une véritable cité de la santé et du bien-être au coeur de Montpellier.

Vue d’ensemble du projet de modernisation de la clinique Beau Soleil

La première phase des travaux a débuté par la démolition de certains locaux afin de les réhabiliter. Pendant toute la durée du chantier, une signalétique est mise en place pour diriger et informer les patients. Le personnel se tient également à la disposition des visiteurs pour les orienter et faire en sorte d’assurer le bon fonctionnement de l’établissement.

L’entrée et l’arrière du projet de la clinique Beau Soleil

Le groupe Languedoc Mutualité va prochainement acquérir 11 000 m² de terrain sur le site de l’ancienne caserne de gendarmerie afin de développer ses activités. Une passerelle sera créée pour faire le lien entre ce nouvel espace et l’ancien site. Le projet prévoit également le transfert de la maison de retraite les Violettes, qui passera de 67 à 100 lits, ainsi que la création d’un ensemble dédié à la biologie et d’un établissement de soins de suite et de réadaptation.

Lancement  d’un institut dédié à l’oncologie

La clinique Beau Soleil lance le IOHM : Institut oncologie médicale et hématologie mutualiste. Ce département propose aux patients atteints d’un cancer ou d’une hémopathie une prise en charge globale en hospitalisation et en ambulatoire, du diagnostic au traitement, en passant par l’accompagnement. Tous les aspects de la maladie sont abordés grâce aux professionnels de santé spécifiquement formés.

La synergie des établissements du groupe Languedoc Mutualité permet aux patients et à leur entourage de bénéficier de compétences étendues et de réponses personnalisées. Le IOHM regroupe ainsi plusieurs spécialistes qui prennent en charge différents types de cancer (gynécologiques, digestifs, urologiques, ORL, gastro-entérologie, hémopathie…). Cet institut se décline en plusieurs pôles : oncologie médicale et hématologie, chirurgie, centre de gastro-entérologie, soins de supports, médecine polyvalente, biologie médicale et cytogénique, recherche clinique thérapeutique, préparation de chimiothérapie et dispensation externe , imagerie médicale…

PARTAGER
mm
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier, Cédric se décrit comme un observateur discret de la vie locale. Aux scoops, il préfère consacrer sa plume à mettre en lumière individus et initiatives. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

Laisser un commentaire