Le PS demande à un candidat d’En Marche de se retirer

0
Hussein Bourgi, à droite.

LÉGISLATIVES. Vive réaction ce mercredi soir d’Hussein Bourgi, le patron de la Fédération PS de l’Hérault après des déclarations de Christophe Heuzet, candidat du mouvement En Marche dans la 7ème circonscription : 

« Le candidat En Marche, Christophe Heuzet à peine parachuté sur la 7e circonscription de l’Hérault vient de commettre sa première sortie de route. En effet dans une interview parue aujourd’hui, ce candidat indique qu’il s’est fixé une mission : « Remporter la circonscription pour qu’elle accompagne la révolution nationale en cours ». La référence à la révolution nationale est grave ! Elle est même indigne ! En effet la révolution nationale était l’idéologie officielle du régime de Vichy pendant l’occupation de la France par l’Allemagne Nazie. Cette révolution nationale de sinistre mémoire est condamnée et rejetée par toutes celles et tous ceux qui sont attachés à une certaine idée de la France : la France Libre !

TAE
PAVÉ
PAVÉ 250

Aussi la déclaration de Monsieur Heuzet sonne-t-elle comme une insulte à la mémoire des victimes du régime de Vichy. Cette déclaration constitue aussi un affront aux défenseurs et aux artisans de la Libération de la France. Je suppose que le candidat En Marche, maître de conférences en Droit est informé et cultivé. Il doit donc connaître le sens et la portée de sa référence historique.

À moins qu’il ne s’agisse d’une maladresse et d’une confusion de sa part ? Ce qui laisserait songeur et dubitatif quant à ses capacités à briguer des fonctions aussi importantes que député. Pour ma part je considère que Christophe Heuzet est indigne de prétendre succéder à Jules Moch, élu député de Sète en 1937, Jules Moch qui fut l’un des 80 parlementaires Français à refuser les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

J’appelle solennellement Monsieur Heuzet et les dignitaires du conseil d’ddministration d’En Marche à en tirer les conséquences. Monsieur Heuzet doit retirer sa candidature. En Marche ne peut décemment pas maintenir son investiture à Monsieur Heuzet. Ce mouvement peut trouver un-e autre candidat-e à investir avant la date limite de dépôt des candidatures.

Il en va désormais de l’honneur de cette formation politique ».

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here