A9 : un patrouilleur miraculé du fourgon heurté par un poids-lourd

2
Le fourgon du patrouilleur des ASF renversé sur l'A9. Photo Stéphane D. pour Métropolitain.

ACCIDENT. C’est un miracle : un patrouilleur des ASF dont le fourgon a été heurté et renversé ce mardi soir sur l’autoroute A9, dans le sens Béziers-Montpelier, entre les échangeurs d’Agde et de Sète est indemne et pour cause : il n’était pas à bord du véhicule jaune. Il était descendu du fourgon quelques minutes plus tôt pour baliser les lieux, quand un poids-lourd est survenu. Le chauffeur-routier n’a pas pu éviter le choc, qui a eu pour effet de renverser le fourgon des ASF sur son flanc gauche.

Il était 18h50 quand l’accident s’est produit ce soir : le patrouilleur des ASF intervenait sur la bande d’arrêt d’urgence où un semi-remorque était immobilisé, après être tombé en panne. L’homme en jaune posait des bittes de protection après avoir garé son fourgon en sécurité, quand un poids-lourd est arrivé et l’a percuté.

facecd34
PAVÉ
TAE
PAVÉ 250

Le patrouilleur du groupe Vinci Autoroutes et le routier dont le camion était en panne ont assisté impuissants à l’accident. Le conducteur du semi-remorque qui s’est arrêté un peu plus loin est également indemne.

Tous deux ont été secourus en état de choc par les sapeurs-pompiers du Sdis 34 rapidement sur place avec un médecin. L’accident a entraîné la condamnation d’une voie de circulation et généré 6,5 km de bouchon, résorbé depuis 22h.

Un mort sur l’A1

Depuis le début de l’année, quelque 31 fourgons des hommes en jaune du groupe Vinci Autoroutes ont été endommagés sur le territoire, dont deux sur l’autoroute A9 en région Occcitanie. Aucun des patrouilleurs n’a été blessé. Un chiffre effrayant toutefois sur l’ensemble du territoire, avec un mort récemment dans les Hauts-de-France au sein du groupe autoroutier SANEF.

En effet, sur l’autoroute A1 près d’Arras, en mars dernier, un accident a coûté la vie à un patrouilleur de la SANEF âgé de 51 ans. L’association Fier d’être dépanneur dans les Hauts-de-France milite pour la création de corridors de sécurité en cas d’intervention des patrouilleurs ou des dépanneurs.

Chaque semaine en moyenne, en France, deux accidents concernent les agents des sociétés d’autoroute. Les messages préventifs sur les panneaux lumineux, tant sur l’autoroute, qu’aux péages dispensés par Vinci Autoroutes et les ASF sur la sécurité des hommes en jaune doivent être pris au sérieux.

 

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

2 RÉACTIONS

  1. Totalement faux je suis passé cinq minutes avant l’accident j’ai moi-même éviter le fourgon de justesse,
    irresponsabilité du patrouilleur qui était garée en plein milieu sur la voie de droite il aurait du se mettre sur la bande d’arrêts d’urgence il n’y avait pas de grave danger imminent juste un poids-lourd qui avait crevé et qui était stationné sur la bande d’arrêts d’urgence.
    Je tiens à dire que pour moi le patrouilleur est irresponsable, car la circulation était dense, et son fourgon n’était pas du tout balisé ni en sécurité.

    • C est pas une raison imagine que c est toi et t est enfants en voiture a la place du patrouilleur tu serait aussi un iresponsable si on voit pas un camion jaune il faut consulté je pense

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here