Florensac : le « braqueur » avait les mains dans les poches !

0
Tests scientifiques par les gendarmes.

HÉRAULT. Un habitant de Florensac âgé de 21 ans a été interpellé trois heures après avoir commis un vol plutôt culotté dans un bureau de tabac-presse de cette commune située entre Pézenas et Agde, à la fin du mois d’avril. L’information n’avait pas transpirée depuis, dans le presse.

Fin avril, à 18h30, alors que la gérante de ce tabac-presse de Florensac s’apprêtait à fermer, un individu avait fait brusquement  irruption dans le commerce où il n’y avait aucun client et avait exigé le contenu du tiroir-caisse. Le suspect avait les mains dans les poches, mais, la buraliste choquée s’était exécutée, craignant qu’il ne durte une arme à feu ou un couteau.

Remis en liberté

facecd34
PAVÉ
TAE
PAVÉ 250

Le voleur solitaire particulièrement culotté était reparti avec un butin peu important, la commerçante vidant le tiroir-caisse à plusieurs reprises chaque jour, justement pour éviter de se faire dérober la recette à l’heure de la fermeture.

L’enquête des gendarmes de la compagnie de Pézenas, dont ceux de la brigade de recherches n’a pas traînée. Exploitant de précieux indices, les enquêteurs ont rapidement porté leurs soupçons sur un jeune habitant du village, interpellé trois heures plus tard. Au domicile de ce sapeur-pompier volontaire dans une caserne du Sdis 34, les gendarmes ont récupéré les fonds volés.

Inconnu de la justice dans le passé, il a été remis en liberté à l’issue de sa garde à vue. Il est astreint à un contrôle judiciaire jusqu’à sa comparution devant le tribunal correctionnel de Béziers, en septembre prochain.

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here