Législatives : le président du MoDem 34 se retire

0
Félix Allary lance un appel à candidature.
banniere mega

ÉLECTIONS. Le président du MoDem de l’Hérault, Félix Allary a retiré sa candidature pour les élections législatives dans la 8ème circonscription à cause de la crise avec le mouvement « En Marche ».

« Aucun candidat centriste MoDem n’a été retenu  dans le département de l’Hérault et… dans les départements du Languedoc et du Roussillon ! Les centristes du  MoDem ont été les premiers à s’allier à Emmlanuel Macron pourtant et il est bon de rappeler que le Modem 34 à fourni 1/3 des assesseurs lors du 2ème tour de la présidentielle : 28 sur 100 « En Marche » dans les bureaux de Montpellier. La liste nationale « En Marche » qui avait reçu l’assentiment du MoDem à Paris n’est pas celle qui a été présentée à la presse 

Pavé

François Bayrou a déclaré:  » Cette liste n’est en aucun cas celle à laquelle Le MoDem a donné son assentiment » Informé de cette nouvelle liste et de cette pratique inacceptable, le secrétaire général du MoDem, Marc Fesneau a exigé que l’on retire son propre nom. C’est ainsi que des candidats investis ne le sont plus et que d’autres..qui ne l’étaient pas… se sont retrouvés investis. Comment faire le tri maintenant ?

La réaction surprise de certaines personnalités qui se sont vu attribuer une investiture, qu’ils n’avaient pas demandée, en est la malheureuse illustration », réagit Félix Allary.

Le président du MoDem 34 a donc écrit vendredi à Marc Fesneau :

« Monsieur le secrétaire général, cher ami, après avoir constaté qu’en fait les candidats de la société civile n étaient, pour certains que des candidats n’ayant pu obtenir leur investiture dans d autres partis, je vous fais part de ma décision de ne pas maintenir ma candidature dans la 8ème circonscription de l Hérault pour les élections législatives. Cette substitution de listes à Paris ne peut être acceptée dans une démocratie comme je l’imagine. Je n ai pas soutenu Emmanuel Macron pour cautionner de telles pratiques, que je n ai jamais accepté d autres partis.

Comme vous le savez la 8ème circonscription de l Hérault n’a toujours pas été investie par « En Marche » et ma décision n est donc pas motivée par une hypothétique amertume.
En ce qui me concerne je ne pense pas que ma place soit dans ce marécage.
Je vous rejoins donc dans votre décision courageuse de vous être retirer de cette liste des pseudos investis.
En vous renouvelant toute mon estime. »

Bref, le mouvement « En Marche » est en train de reculer.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire