ZAC Pagezy : Philippe Saurel reprend le dossier en main

0
La Socri a déjà imaginé ce que pourrait devenir la ZAC Pagezy entièrement réaménagée

URBANISME. Pour le maire de Montpellier, les planètes sont alignées : l’élu évoque des « conditions historiques » pour lancer, enfin, le projet de rénovation urbaine de la ZAC Pagezy, une zone qui comprend notamment l’ancienne mairie de Montpellier et des bâtiments attenants. Un projet incontournable qui doit accompagner la rénovation du Polygone et du Triangle…

Le Polygone, le « mall » emblématique du centre-ville montpelliérain, va être bientôt entièrement rénové. La Socri, la société privée qui exploite le site, a confirmé il y a quelques semaines un plan d’investissement de plus de 50 M€ pour que le centre commercial se refasse une beauté. Mais demeure une question, ou plutôt un problème d’ordre esthétique dans le futur beau tableau promis par la Socri et ses partenaires, dont la métropole de Montpellier : quel avenir pour la Zac Pagezy, c’est à dite le site de l’ex-mairie de Montpellier ?

Mairie 1 et mairie 2

Un site composé notamment de la mairie 1 -que les Montpelliérains connaissent bien- et de la mairie 2 -que les Montpelliérains connaissent moins-, une extension qui longe le Polygone et qui abrite aujourd’hui des archives municipales. Un site pour l’heure condamné à cause de la présence d’amiante volatile et qu’il faudra donc désamianter… Mais peut-on imaginer le relooking complet du Polygone sans celui de la vieillissante ZAC ? Le Maire de Montpellier et président de la métropole, Philippe Saurel, a levé un con du voile mercredi soir à l’occasion de l’inauguration de l’hôtel French Tech (l’ancienne mairie transformée en hôtel d’entreprise).

Pavé

Discussions

Pour l’élu, l’heure de la discussion a sonné : « Sur cette ZAC se trouve des propriétaires privés qui sont des acteurs incontournables du site : la Socri, mais aussi M. Salerno et M. Bancarel, l’exploitant de l’hôtel Mercure », explique Philippe Saurel : « Jusqu’alors, les discussion portant sur un projet de rénovation urbaine de cette ZAC étaient au point mort ».

L’édile, qui veut rénover la ZAC, livre quelques détails : « L’équipe d’Hélène Mandroux a tenté de convaincre ses acteurs d’accepter un projet urbanistique sur la zone. Mais les services de la ville ont dit à M. Bancarel qu’ils allaient l’expulser ! La discussion a pris fin ». Visiblement, les positions ont bougé : « M. Bancarel, en effet, m’a recontacté il y a trois semaines environ. Il est prêt à discuter. Je compte bientôt réunir les trois acteurs incontournables du site pour faire émerger un projet de réaménagement urbain ambitieux pour la ZAC Pagezy ».

Faire un projet porteur

Le maire insiste : « C’est une chance. Pour la première fois, les conditions de la discussion sont créées. Ce site doit évoluer, c’est une évidence… Je compte récupérer des friches pour faire de cette ZAC un projet porteur pour Montpellier ». Le chantier sera compliqué, limitant (peut-être) les perspectives : Philippe Saurel évoque les contraintes techniques très importantes qui pèsent sur le site, comme la dalle du Polygone, le tramway, la voie ferrée, les réseaux, etc…Mais rien d’insurmontable pour accompagner le geste architectural de grande ampleur du futur polygone.

PARTAGER

Laisser un commentaire