ENQUÊTE. A la veille du premier tour de l’élection présidentielle, le réseau social libertin Wyylde a demandé à l’IFOP de se pencher sur l’influence des opinions politiques sur la vie de couple et la vie sexuelle des Français.

Réalisée auprès d’un échantillon national représentatif d’une taille exceptionnelle (4000 personnes âgées de 18 ans et plus), cette enquête confirme notamment l’importance de l’homogamie politique au sein des couples, l’idée selon laquelle plus les Français partagent des positions libertaires ou radicales sur le plan politique, plus ils s’écartent des normes dominantes en matière de sexualité. 

L’étude en image

Toyota

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Journaliste depuis 2015, ce passionné de radio (animation, montage…) et d’informatique, gère notre site Internet et l’intégralité des réseaux sociaux du groupe.

Laisser un commentaire