Des affiches pour Lucas.

RECHERCHES. Un numéro de téléphone mobile –06 48 36 05 01– est désormais à la disposition de toute personne susceptible de détenir un renseignement, deux ans après la disparition de Lucas Tronche, cet adolescent de 16 ans et demi, mystérieusement disparu de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard.

On doit cette initiative aux parents de Lucas et à l’association Retrouvons Lucas, qui n’excluent pas que le lycéen ait été enlevé et qu’il soit séquestré, disons « retenu », peut-être par une de ses connaissances, quelque part dans la région. Ils restent persuadés que quelqu’un a vu quelque chose -Lucas en compagnie d’une personne, homme ou femme- ou détient une information capitale pour faire progresser l’enquête des policiers du SRPJ de Montpellier, qui est au point mort.

Sortir de l’anonymat ?

Toyota

Les enquêteurs de la « cellule spéciale disparition de Lucas », à l’antenne de Nîmes ont également diffusé un numéro de téléphone, accessible au public : 04 66 99 35 97. « Un témoin qui n’a jamais osé se manifester, ça reste du domaine du possible, on l’a déjà vu dans des enquêtes criminelles du passé », assure un policier d’ici.

« Vous avez été, peut-être ou sûrement témoin d’un fait. Vous avez peut-être entendu ou appris quelque chose. La plus petite information peut avoir une grande importance, même si vous avez un doute. Vous pouvez nous joindre sur ce numéro, le 06 48 36 05 01. Si vous souhaitez rester anonyme ou si vous hésitez à en parler à un enquêteur de police, n’hésitez pas à saisir cette opportunité », explique, ce mardi une responsable de l’association Retrouvons Lucas. Un téléphone mobile pour sortir de l’anonymat, pourquoi pas ?

Depuis le 18 mars 2015

Lucas Tronche s’est littéralement volatilisé dans la soirée du 18 mars 2015, peu après avoir quitté le domicile familial de Bagnols-sur-Cèze, pour se rendre à un arrêt de bus proche, pour se rendre à la piscine de Laudun. Le lycéen n’était pas seul, puisqu’il était en compagnie de son frère cadet. Ce dernier s’est retourné pour ne plus apercevoir Lucas.

Depuis, l’adolescent ne donne plus signe de vie, en dépit de nombreuses recherches et ratissages d’une vaste zone, de vérifications tous azimuts de témoignages, après la diffusion d’avis de recherches, placardés notamment partout en France sur des immenses supports d’affiches -on a vu Lucas Tronche partout-, toutes des fausses pistes etc.

Messages des parents

Les parents du Gardois ont multiplié les messages à la télévision, à la radio, dans la presse écrite et sur les réseaux sociaux, en vain. Le long silence de Lucas Tronche est anormal. Les policiers du SRPJ poursuivent leurs investigations, dans le plus grand secret pour trouver la bonne piste : mauvaise rencontre ? enlèvement et séquestration ? chute accidentelle dans un coin isolé ? fugue bien préparée ? affaire intra-familiale ou de proches ? L’audition de plusieurs dizaines de témoins dans l’entourage du lycéen ne donne rien de concret. Des vérifications menées dans les aéroports, les gares, les réseaux de bus n’ont pas abouti.

Deux ans après, les parents, très dignes, croient fermement que l’adolescent est toujours vivant, quelque part. Mais où ? avec qui ? et pourquoi ? La mise en place de cette ligne téléphonique leur redonne espoir. Une langue va-t-elle enfin se délier ?

Un témoin numéro un recherché

Les policiers du SRPJ de Montpellier recherchent toujours des témoignages sur cet inconnu qui a intrigué un témoin, le soir de la disparition de Lucas à Bagnols-sur-Cèze, dans le secteur où il devait grimper dans le bus le conduisant à la piscine de Laudun.

Sur la base de ce témoignage, un portrait-robot a été dressé par les enquêteurs, qui donnent également la marque et la couleur du véhicule utilisé par le témoin numéro 1, introuvable à ce jour.

L’appel à témoin.

>> http://www.retrouvonslucas.fr

 

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Une réaction

  1. Bonjour,
    Valentin est l’aîné, cest Lucas le cadet…
    Je souhaite bon courage à la famille au proches et aux amis <3
    Rejoignez le groupe facebook " je cherche Lucas "
    Merci beaucoup à tout ceux qui soutiennent Lucas

Laisser un commentaire