Illustration - Anthony Montardy/Métropolitain.

AGRESSION. Un adolescent de 17 ans, un mineur étranger non accompagné hébergé dans un foyer social de Montpellier, a été interpellé lundi par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault, après un vol avec violences commis deux jours plus tôt.

Samedi vers 10h, une dame qui marchait dans la rue André Michel, entre le boulevard du Jeu-de-Paume et le cours Gambetta, à Montpellier a été accostée par deux jeunes individus. Soudain, pendant que l’un lui parlait, son complice lui a sauté dessus et lui arraché violemment son collier en or autour du cou. Le duo a pris la fuite en courant.

Signalement précis

Toyota

Un signalement précis de celui qui avait arraché le bijou a pu être donné aux policiers, qui l’ont identifié le jour même. Mais, le mineur n’a pas réintégré le foyer social du week-end et il a été interpellé lundi, au moment où il s’y est présenté. Le collier en or n’a pas été retrouvé et l’adolescent a nié en garde à vue être impliqué dans cette agression. La victime l’a, cependant formellement reconnu. Il a été déféré ce mercredi après-midi au parquet des mineurs, au tribunal de grande instance de Montpellier.

Une source proche de l’enquête relève que, « la direction et les éducateurs de ce foyer pour mineurs sont donc restés sans nouvelles de cet adolescent pendant un week-end complet. Un jeune, comme beaucoup d’autres mineurs étrangers non accompagnés logés par le Département de l’Hérault livrés à eux-mêmes dans les rues de Montpellier, jour et nuit »…

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire