Frédéric Salles, CEO de Matooma, entreprise phare de la French Tech Montpellier
Bannière

French Tech. Après plus de 8 mois de discussions, la start-up montpelliéraine spécialisée dans la gestion à distance des objets connectés, Matooma, a signé un contrat de partenariat avec l’opérateur Vodafone.

L’accord prévoit l’intégration des logiciels Vodafone au sein de la plateforme Matooma, afin de développer de nouveaux services IoT sur le marché français. Leader mondial du « machine-to-machine », précise Maddyness, « Vodafone cherchait à s’appuyer sur une entreprise chef-de-file dans ce domaine, afin d’assurer sa présence française ».

Cet accord, selon notre confrère d’Objectif LR, va générer le recrutement de quatre personnes pour Matooma : « C’est une montée en gamme pour notre entreprise », commente Frédéric Salles, CEO de Matooma, qui estime que les retombées de cet accord sur les trois prochaines années devrait atteindre 2 M€ pour la start-up. Elle aura en charge la gestion du support technique et le développement commercial des solutions IoT de Vodafone auprès des PME.

PAVÉ

                            Son FaBLab

Toujours selon Maddyness, Matooma prévoit également de doubler sa superficie afin de créer un fablab de 600 m2 au sein de ses locaux actuels. Un outil qui sera dédié aux industriels et aux startups souhaitent concevoir des produits connectés en s’appuyant sur les technologies NB-IOT d’une part et d’autre part, sur le développement d’une carte sim virtuelle.

Accompagnées par Matooma, ces entreprises bénéficieront d’un espace de conception.

>> Matooma en chiffres
38 salariés
5,6 M€ de chiffre d’affaires en 2016
8 M€ visés en 2017
20 M€ espérés à l’horizon 2020

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER

Laisser un commentaire