Comédie : Olivier de Benoist nous fait une crise

0

HUMOUR. Quelques jours avant le passage d’Olivier de Benoist à Laudun, dans le Gard -le 21 avril- et au Palais des Congrès du Cap d’Agde -le 22 avril-, où il jouera son nouveau spectacle « 0/40 ans », Métropolitain a échangé quelques mots avec l’humoriste Olivier de Benoist. BONUS! En téléchargeant l’application Métropolitain, tentez de remporter vos places.

Quel est le sujet de ce nouveau spectacle? Dans ce nouveau spectacle, que j’ai sobrement intitulé « 0 / 40 ans », je m’interroge sur ce qui m’intrigue le plus en ce moment: la crise de la quarantaine. Ne me dites quand même pas que c’est normal! J’ai 40 piges…et pas le moindre symptôme. Rien. Nada. Pas le moindre signe précurseur d’une quelconque crise à l’horizon, même minime!

PAVÉ 250

C’est plutôt rassurant…non? C’est carrément flippant, oui! Il paraît qu’à cette étape de la vie, l’homme rejette tout. Moi, je n’ai pas l’impression d’avoir franchir de « cap » (il a 44 ans, ndlr.)…peut-être que ça viendra? Après, cela s’explique sûrement par le fait que je vis la vie que je rêvais plus jeune.

Vous disiez récemment en interview: « A 40 ans, on arrête les conneries…ou on les commence » ! Cette phrase n’est pas de moi, mais je l’ai trouvée plutôt efficace. En voici une autre qui m’a aussi beaucoup plu: « 40 ans est une âge cruel, car c’est l’âge où nous devenons ce que nous sommes ».

« 40 ans est une âge cruel, car c’est l’âge où nous devenons ce que nous sommes »

En d’autres termes, soit on est en accord avec soi-même et tout va bien. Soit, on se sent comme dans une impasse et ça devient subitement insupportable. On se met alors à vouloir changer de vie, de boulot, de look, de femme, de sexe… Bon, après je vous rassure: c’est un spectacle, pas une séance de psy…et la crise de la quarantaine est davantage un prétexte pour faire rire et évoquer des sujets plus large, qu’un exutoire pour quadragénaires en pleine tourmente!

De quoi parle-t-on alors? J’ai choisi de chapitre le show en 3 parties pour « raconter ma vie »: 0-15 ans / 15-30 ans / 30-40 ans. Dans la première partie, je ressors des objets marquants de mon enfance (magnéto, K7…) pour m’en amuser avec le public. Ensuite, je m’amuse à lui faire repasser le BAC. C’est assez folklo. Puis, vient l’heure du bilan. On parle femme, enfants…

…belle-mère? Oui, mais très peu par rapport à mon précédent spectacle, où le sketch sur sa mise en bière est devenu culte. Il était impossible de ne pas lui faire un clin d’oeil. Dans « 0>40 ans », je bouscule mon public, habitué à un humour misogyne sur le rapport hommes-femmes. Malheureusement, je rechute par moment (rires)…mais j’avais envie de faire rire avec autre chose.

Peut-on parler d’un spectacle de transition? Exactement. Je ne l’avais pas forcément vu de cette manière, mais oui.


TENTEZ DE GAGNER VOS PLACES ! Pour cela, téléchargez l’application METROPOLITAIN et rendez-vous à la rubrique « concours » !

Photos: Pascal Ito / Fabienne Rappeneau

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Directeur des rédactions du groupe, Xavier est à 30 ans, la « force tranquille » de Média Métropolitain. Passionné d’architecture et de culture, il se spécialise néanmoins depuis déjà 5 ans dans l’économie et la politique régionales, tâchant d’imprégner ses papiers d’un humour conforme…à ses origines belges !

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here