Port de Sète : fausse alerte pour une enveloppe suspecte

0
La capitainerie de Sète - Laura Surroca/SIPA.
1140×200

GENDARMERIE. Une enveloppe adressée à la brigade de la gendarmerie maritime de Sète a paru suspecte au vaguemestre d’astreinte ce samedi à la capitainerie du port de la ville.

En cette période de l’état d’urgence avec une menace d’attentat, au lendemain d’une enveloppe piégée reçue au FMI à Paris qui a explosé et fait un blessé léger, ce courrier qui n’avait pas d’expéditeur mentionné n’a pas été ouvert, car, il semblait contenir une substance suspecte.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Un périmètre de sécurité a été mis en place et appel a été fait aux sapeurs-pompiers du Sdis 34, qui ont dépêché sur place la cellule chimique. Il s’agissait d’une fausse alerte : l’enveloppe en papier kraft ne contenait ni explosif, ni autre produit, style poudre susceptible de provoquer des dégâts humains, mais une substance liquide inoffensive pour les gendarmes maritimes de Sète.

Le périmètre de sécurité a été levé et la capitainerie du port de Sète a pu reprendre ses activités normales.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here