Immobilier : Pérols au sommet de la Pyramide

1
Campus Pérols primé au Salon de l'immobilier.
1140×200

TROPHÉE. Jamais deux sans trois ! Cette maxime s’est vérifiée pour la ville de Pérols qui vient, une nouvelle fois de se distinguer au Salon de l’immobilier, du 10 au 12 mars au Corum, à Montpellier, en remportant la Pyramide de l’innovation.

Il s’agit d’un trophée annuel qui récompense le projet immobilier d’une commune de l’Hérault. En 2015, la ville de Pérols avait été primée avec la Pyramide d’Or pour la construction du Liner, une magnifique résidence qui ressemble à un paquebot, posé en bordure de la route de la Mer, du côté de l’Arena. Un immense immeuble moderne qui abrite des startups et des entreprises de high tech.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

L’année dernière, rebelote : Pérols raflait cette fois la Pyramide d’Argent pour la construction du bâtiment futuriste qui abrite le siège social de la Mutuelle des motards, dans la ZAC de l’aéroport, toujours le long de la route de la Mer.

336 logements étudiants

Le maire de Pérols, Jean-Pierre Rico s’est donc vu remettre cette année la Pyramide de l’Innovation pour Campus Pérols, qui représente 336 logements pour étudiants avec ses locaux communs : foyer, restauration, détente  situés sur la ZAC Ode 2, encore et toujours le long de la route de la Mer et de la ligne 3 du tramway.

« Ce bel ensemble est constitué de cinq blocs de hauteur et orientation différenciée, qui sont posés sur un socle de gabions organisé autour d’un jardin cloître luxuriant qui dessert chaque entité » souligne Jean-Pierre Rico, très fier d’être honoré une troisième fois au Salon de l’immobilier de Montpellier. Il propulse Pérols au sommet de la Pyramide.

 

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

1 COMMENTAIRE

  1. Le gazon ne resite pas plus de 3 ans, il faudra bien qu un jour ceux qui font des projets en prennent conscience. Ca demande beaucoup d eau et ca coute cher de plus ca creve avec le soleil de l été.
    C est montré pour vendre plus cher. Il vaut mieux mettre des aloes oh.des trucs du desert au moins dans 4 ans ca ressemblera encore à quelque chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here