Sandrine Mini directrice de la Scène nationale de Sète et Thau

0
Sandrine Mini.

NOMINATION. Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication a donné son agrément à la proposition unanime du jury de nommer Sandrine Mini à la direction de la Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau, en plein accord avec François Commeinhes, maire de la ville, président de la Communauté d’agglomération de Sète et du Bassin de Thau, Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l’Hérault, Carole Delga, présidente du Conseil régional d’Occitanie, et René Spadone, président de l’association.

Projet ambitieux

Sandrine Mini propose pour la scène nationale un projet ambitieux, à l’écoute de la diversité des parcours des artistes et des publics. Son projet laisse place aux acteurs de la scène artistique régionale et prévoit un pôle de création et de diffusion dédié au jeune public.

Pavé

Sandrine Mini aura à cœur de renforcer l’empreinte de la scène nationale dans la région, en organisant dans l’espace public des communes de l’agglomération un événement annuel autour du cirque, de la danse, de la musique et des arts plastiques.

Beau passé

Sandrine Mini a un beau passé sur la scène culturelle. Elle a précédemment dirigé la scène conventionnée « Le Toboggan » à Décines, près de Lyon de 2014 à 2016, après avoir été successivement attachée culturelle à l’Ambassade de France à Rome et directrice des publics et du développement au Musée national Picasso.

La ministre tient à saluer Yvon Tranchant qui, tout au long de sa carrière, a œuvré au soutien aux artistes et à leur rencontre avec les publics.

Sandrine Mini.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire