Montpellier : le client d’une discothèque roué de coups

1
Vidéosurveillance.

VIOLENCES. Un Montpelliérain de 30 ans a été sérieusement blessé au visage et à la tête, dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 4h30, dans la rue de la République, près de la station de tramway de l’Observatoire, à Montpellier, après avoir été expulsé de la discothèque du Panama Café.

Selon nos informations, le trentenaire aurait été accusé, à tort semble t-il, d’avoir volé la veste d’un autre client dans cette boîte de nuit située rue de la République. Les deux hommes en sont venus aux mains devant le bar, à l’intérieur de l’établissement. Le personnel, puis les vigiles du Panama Café ont expulsé les deux clients dans la rue. Celui qui l’accusait de lui avoir dérobé sa veste était accompagné d’un ami.

Pavé

Le trentenaire a alors été littéralement passé à tabac par le Montpelliérain âgé de 18 ans, qu’il rendait coupable du vol de sa veste, en présence de son ami âgé de 20 ans, qui est resté passif. Aucun autre témoin n’a également daigné intervenir, jusqu’à ce que le responsable de la sécurité du Panama Café et un portier ne se portent au secours du client, ko à terre.

Vidéosurveillance accablante

Les deux employés de l’établissement de nuit ont pu neutraliser l’agresseur, puis rattraper son comparse qui l’avait laissé faire et le maintenir jusqu’à l’arrivée des équipages de police-secours, qu’ils avaient alertés entre-temps. L’auteur des coups et son complice passif ont ainsi été remis aux policiers, rapidement sur les lieux et placés en garde à vue.

Le trentenaire a été hospitalisé avec de multiples fractures au visage et à la tête. Il a bénéficié d’un arrêt de travail provisoire de dix jours.

Les enquêteurs ont saisi les bandes de la vidéosurveillance, qui sont accablantes : on voit l’auteur présumé de ces violences volontaires gratuites s’acharner à coups de pied et de poing sur la victime, tombée au sol et la passivité de celui qui l’accompagnait. On voit l’auteur des coups sauter violemment avec les pieds joints sur la tête du trentenaire, alors qu’il est déjà inconscient et qu’il perd son sang.

Le jeune montpelliérain a été déféré au parquet de Montpellier, son ami, passif face à cette scène de violence aveugle a été remis en liberté et sera poursuivi devant le tribunal correctionnel pour non-assistance à personne en danger.

Ce n’est pas la première fois que des clients des boîtes de nuit de l’Écusson, à Montpellier sont tabassés sur la voie publique, après avoir été expulsés manu-militari par les portiers.

 

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Une réaction

Laisser un commentaire