Bilan du contrôle routier : trop de vitesse, pas d’alcool

0
Les policiers de la Sécurité publique de Montpellier étaient présents. Photo JMA

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel, accompagné de son directeur de cabinet, Guillaume Saour a supervisé ce mardi après-midi un important contrôle routier, entre Montpellier et le rond-point des 4-Vents, qui conduit à Villeneuve-lès-Maguelone et à Palavas-les-Flots, comme Métropolitain l’a évoqué.

Voici le bilan de ces contrôles destinés à réduire le nombre des accidents de la circulation et de morts sur les routes du département.

PAVÉ 250

GENDARMERIE

– 19 vitesses en interception de moins de 40 km/h (contraventions de 4ème classe)

– 4 vitesses en interception de plus de 40 km/h (contraventions de 5ème classe)

– 4 conduites sans permis de conduire (délits)

– 2 conduites en faisant usage du tph

– 1 non port de casque par conducteur moto

– 1 surcharge au PTAC

– 16 hits à la vitesse par ETM

Mesures prises :
– 4 rétentions immédiates du permis de conduire
– 6 mesures d’immobilisation
– 29 dépistages de l’alcoolémie : résultats négatifs.

POLICE NATIONALE

72 conducteurs contrôlés en deux heures : 60 voitures et 12 pilotes de deux roues motorisés.

13 excès de vitesse, dont un à grande vitesse : 139 km/h au lieu de 90.

5 conduites avec le téléphone mobile.

Aucun conducteur ayant dépassé le taux d’alcoolémie autorisé.

Notre analyse rapide : si les conducteurs appuient toujours autant sur le champignon, notamment sur de longues portions de routes rectilignes, comme cette portion où les contrôles ont eu lieu et qui n’est pas -encore ?- dotée de radars fixes, en revanche, ils ont, semble t-il mis la pédale douce sur les apéritifs et les digestifs.

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here