Montpellier : un trentenaire sauvé de la noyade par un témoin

1
Xavier Paccagnella - Métropolitain.

CHUTE. Un Montpelliérain d’une trentaine d’années est tombé d’une dizaine de mètres dans le fleuve le Lez, depuis le pont André-Lévy, vers 19h15 ce vendredi. Ce pont relie le quartier de Port Marianne, depuis le bassin Jacques-Coeur, derrière l’hôtel de ville et le quartier des Aiguerelles, à Montpellier.

Un témoin a prévenu les secours, indiquant qu’un homme était tombé du pont. À l’arrivée des sapeurs-pompiers du Sdis 34 et d’un médecin du Smur 34, le témoin qui avait appelé le 18 s’est manifesté pour les conduire jusqu’à la victime, allongée, inanimée sur la berge du Lez. Le témoin avait en fait réussi à rejoindre le trentenaire dans le fleuve et le tirer hors de l’eau. Il avait même pratiqué les gestes qui sauvent, en attendant les premiers pompiers.

Pavé

Le trentenaire a été médicalisé sur les lieux, avant d’être transporté en état d’urgence absolue sur le département anesthésie réanimation (DAR) au CHU de Montpellier, où le pronostic vital est engagé.

Les policiers de la Sécurité publique dépêchés du commissariat central ont ouvert une enquête pour déterminer dans quelles circonstances ce Montpelliérain a chuté du pont.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Une réaction

Laisser un commentaire