Tests scientifiques par les gendarmes.

GENDARMERIE. Le 28 février dernier, les gendarmes de la compagnie de Béziers ont procédé à l’interpellation des auteurs de plusieurs vols, tentatives de vols et incendies volontaires de véhicules, ainsi que de vols à la roulotte.

Les faits présumés ont été commis depuis novembre dernier dans le Biterrois, mais également dans le Tarn et la Haute-Garonne. Les suspects utilisaient des véhicules volés pour faire des rodéos dans l’arrière-pays proche de Béziers et les incendiaient à l’issue.

L’enquête des militaires, notamment ceux de la brigade de recherches de la compagnie de Béziers a ainsi permis d’élucider vingt-cinq vols de véhicules et huit tentatives, deux vols à la roulotte et huit incendies volontaires de véhicules, en rase campagne. D’autres infractions leur ont également été imputées, telles que la conduite de véhicule sans permis et la détention de stupéfiants.

Indices exploités

Le travail et l’exploitation d’indices scientifiques prélevés par les spécialistes de la cellule d’identification criminelle du groupement de gendarmerie de l’Hérault sur des vols a permis d’identifier un des auteurs présumés et de remonter à ses complices.

Le principal mis en cause, un jeune majeur a été convoqué début mars au parquet de Béziers, trois mineurs ont été mis en examen, libérés sous contrôle judiciaire, un quatrième parti à l’étranger est activement recherché. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire