Pérols : bientôt 17 caméras de vidéosurveillance

1
Vidéosurveillance.

SÉCURITÉ. Le maire UDI de Pérols, Jean-Pierre Rico mise sur la vidéosurveillance en matière de prévention de la sécurité des biens et des personnes, à l’instar d’autres élus de la région : ainsi, 17 caméras de vidéo-protection vont être installées dans les prochains mois, « d’ici la fin de cette année dans des quartiers stratégiques, cela sera une première tranche. J’ai le projet de doter la commune de caméras supplémentaires d’ici la fin de mon mandat », révèle Jean-Pierre Rico à Métropolitain.

Un conseil des sages

Le choix de l’implantation de ces 17 premières caméras de vidéosurveillance a été soumis tout récemment au conseil des sages, créé par Jean-Pierre Rico, dès son arrivée comme maire de Pérols : « Il est constitué d’une vingtaine de résidents, notamment de retraités et de chefs d’entreprise et j’ai décidé de leur confier la procédure de dotation des caméras. Ils ont déjà planché dessus et ils ont retenu des endroits stratégiques, comme la proximité d’un distributeur automatique de billets, DAB, sur la façade d’une banque où des personnes âgées ont été agressées ou escroquées par la ruse, devant les écoles ou encore aux accès du parcours de santé, où des femmes seules qui font leur footing se sentiront plus en sécurité » explique Jean-Pierre Rico.

14 agents

Cet équipement sécuritaire préventif constituera un plus pour les policiers municipaux de Pérols. Ils sont assermentés et soumis au double agrément du préfet de l’Hérault et du procureur de la République de Montpellier, en qualité d’agents de police judiciaire adjoints. Le maire est leur supérieur hiérarchique dans le cadre de ses pouvoirs de police.

Avant tout police de proximité et de médiation auprès de la population avec de multiples domaines de compétences, l’équipe de la police municipale est composée de 8 agents de police et de 6 ASVP -agents de surveillance de la voie publique- placés sous l’autorité du chef de Poste. Les agents de police municipale sont présents sur le terrain du lundi au vendredi, de 8h à 19h. Une surveillance nocturne est assurée quatre nuits par semaine minimum.

« La police municipale, notamment en vertu de la loi du 15 avril 1999 et de ses décrets d’application, a pour mission d’intervenir en matière de police administrative (prévention) et judiciaire (répression). Son rôle est d’assurer la sécurité des biens et des personnes, la tranquillité, l’ordre et la salubrité publique tout en exécutant les tâches relevant de la compétence du maire » explique Jean-Pierre Rico. La police municipale reçoit du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 16h, dans un local provisoire actuellement, car le poste est en travaux.

Un CSU

« Nous sommes en train d’installer un centre de supervision urbain, un CSU, comme celui de la Ville de Montpellier, en raison du projet d’installer les caméras de surveillance dans les prochains mois. C’était un impératif » souligne le maire de Pérols. Un autre chantier est obligatoire au sein du bâtiment qui abrite la police municipale de la commune : un vestiaire féminin, consécutif à l’embauche récente de deux personnels féminins dans l’effectif, une policière municipale et une ASVP. Le vestiaire aura un équipement aux normes, avec notamment des douches séparées.

Une certitude : Jean-Pierre Rico veut une sécurité performante, surtout au stade du volet préventif pour les administrés de Pérols.

 

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Une réaction

Laisser un commentaire