La maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) - AM/Métropolitain.
1140×200 fun
MAISON D’ARRÊT. Le gardiens de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, au sud de Montpellier avaient prévu de bloquer tous les accès, à l’appel du syndicat majoritaire de FO-Pénitentiaire. Un blocus annulé. Explications.
La venue du directeur interrégional de Toulouse a désarmorcé le mouvement de colère des surveillants de Villeneuve. « Elle a fait suite à la suspension de notre journée de mouvement prévue, mardi 28 février. Cette suspension était demandée par le directeur interrégional qui souhaitait nous entendre sur nos revendications de manière à pouvoir s’expliquer de visu. Cette proposition nous a semblé être la mieux adaptée à la situation.

Nous avons été reçus en présence du chef d’établissement, le chef de détention et du responsable OMAP, service de l’organisation et de la méthode de l’administration pénitentiaire. Notre délégation était composée de 14 membres de tous corps adhérentà Force Ouvrière. Greg Jalade, le délégué régional de FO-Pénitentiaire en Occitanie était présent également. Le tour d’horizon des sujets les plus actuels ont été abordés avec la plus grande fermeté mais également dans un esprit d’ouverture de part et d’autre en tenant compte des 3 audits précédents et des textes qui les régis. Le directeur interrégional a pris note de nos doléances et a estimé que certains points pourraient être immédiatement en application et au regard des sujets établis il reviendra au mois de juin pour faire une estimation globale des revendications », explique Etienne de Sinno, délégué FO-Pénitentiaire de la maison d’arrêt de Villeneuve.

Sept avancées

➢ Une augmentation de personnel sera envisagée lors de la prochaine commission administrative paritaire courant mars, probablement au-delà de 2 agents en fonction du quota de la direction interrégionale. 
➢ Le poste « SAS véhicule » va être pris en compte sur la feuille de service journalière.
➢ Lors des pénuries d’absence, la règle des postes secondaires seront découverts en priorité pour maintenir les postes d’étages. Ce sujet sera discuté le 9 mars, lors d’une réunion interne.
➢ Les agents en situation d’handicap au service posté et nuit feront l’objet dorénavant d’un passage en revue par les services de la direction interrégionale sous contrôle personnel du directeur interrégional et non plus du chef d’établissement.
➢ Le polyvalent (parloir avocat – infirmerie) va retrouver sa fonction initiale du remplacement des titulaires pendant leurs absences.
➢ Le directeur interrégional demande au syndicat de travailler sur sa proposition de service le plus rapidement possible, afin d’établir le nombre exact de postes à couvrir et d’en étudier le plan définitif.
➢ Le directeur interrégional a tenu compte de la demande du syndicat de l’agrandissement de la salle de repas comme une priorité. Il a donné son accord, les travaux seront financés par la direction interrégionale, dès cette année.
Etienne de Sinno prévient : « Nous sommes vigilants à l’application des promesses faites »...

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire