Montpellier : le coup de sang du tireur

0
1140×200

COUPS DE FEU. Comme Métropolitain l’a révélé dès samedi matin, des coups de feu ont mis en émoi une résidence du bord de l’avenue de Lodève, à l’entrée est du quartier de Celleneuve, à Montpellier. Des riverains ont été brutalement tirés de leur sommeil par des détonations espacées, vers 2h dans la nuit de vendredi à samedi.

Les policiers de la Sécurité publique rapidement sur les lieux avec une dizaine de véhicules d’intervention de police-secours et de la brigade anticriminalité (BAC), ainsi que les officiers de permanence au commissariat central avaient pu localiser la provenance de ces tirs nocturnes. Et investir un appartement.

« Je n’ai pas voulu tuer mon père »

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Une dispute avait dégénéré au sein d’une famille, au point que le fils, âgé de 27 ans s’était saisi d’une arme de poing chargée et avait fait feu depuis une fenêtre. Une des balles tirées avec l’arme qui a été saisie lors de la perquisition a endommagé le garage privé d’un des locataires de la résidence, qui a déposé plainte.

Le tireur a expliqué qu’il avait préféré tirer avec son arme de poing depuis la fenêtre vers l’extérieur, sans viser ni logement, ni locataire, au lieu de viser son père. « Je n’ai voulu le tuer » a t-il déclaré en garde à vue, où il a assuré avoir fait feu en l’air. Or, un projectile est allé se ficher dans la porte d’un box de la résidence, comme le locataire l’a découvert dimanche.

Le coup de sang de ce Montpelliérain lui a valu une convocation prochaine devant le tribunal correctionnel pour des violences volontaires avec arme et dégradation volontaire d’un bien appartenant à autrui par une arme. Il a été remis en liberté.

 

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here