Assassinat : l’Équipe TV évoque l’affaire Momo Dridi

0
Le témoignage exclusif du fils de Momo Dridi, ce soir.

TÉLÉVISION. Sous le titre « Momo Dridi, une balle près du coeur », dans le magazine d’actualité « L’Équipe enquête », la chaîne TNT de l’Équipe TV évoquera ce lundi soir l’assassinat de Mohamed Dridi, un ancien boxeur, début décembre dans son appartement de Palavas-les-Flots, au sud de Montpellier.

Âgé de 48 ans, l’ex-champion de kick boxing, écrivain à ses heures, devenu portier d’une discothèque dans le Vaucluse a été froidement abattu d’une balle tirée près du coeur, qui a traversé le corps pour se loger dans le mur. Une exécution digne d’un tueur à gages, très bien -trop bien ?- renseigné pour passer à l’acte par surprise : l’accès à la résidence, puis au dernier étage où se trouvait le logement de la victime étaient facilités par la panne du système de verrouillage. Le tueur a attendu le départ du fils de l’ex-boxeur, Sofiane Dridi faire son footing pendant une petite heure, ce matin-là.

Témoignage exclusif du fils

Momo Dridi était entièrement nu lorsqu’il s’est levé de son lit, dans la mezzanine pour descendre en direction du visiteur, qui venait sûrement de sonner à l’interphone. Il se trouvait dans les escaliers en bois, quand il a été assassiné. Un détail capital pour les policiers du SRPJ de Montpellier chargés de l’enquête, sous la direction d’un juge d’instruction : Mohamed Dridi ne s’est absolument pas méfié. Il connaissait donc, soit le tueur, soit une personne de son entourage ou de ses fréquentations -une femme ?- qui a servi d’appât…

Ce lundi soir, les journalistes qui ont réalisé le documentaire de 20 minutes ont recueilli le témoignage exclusif de Sofiane Dridi, le fils de Momo, qui se destine à une carrière de football professionnel. C’est lui qui a découvert le corps de son père, en rentrant de son footing. Sofiane Dridi en est persuadé : son papa avait un contrat sur la tête.

Quel mobile ?

Faut-il chercher dans un passé lointain, à l’époque où en région parisienne, Momo Dridi fréquentait le fameux gang des frères Hornec, connus pour des rackets et des expéditions punitives musclées sanglantes ? Ou plus récemment, depuis son retour dans la région montpelliéraine, où il aurait pu faire une incartade impardonnable dans le milieu de la voyoucratie ? Comme Sofiane Dridi, les enquêteurs de la PJ sont en quête du mobile.

Outre Sofiane Dridi, les journalistes de ce documentaire ont rencontré Gilles Haddouche, le directeur de la police municipale de Palavas-les-Flots, un des premiers arrivé dans l’appartement, des sportifs qui ont bien connu la victime et un journaliste de Métropolitain qui suit l’affaire.

Pratique : L’Équipe enquête, « Momo Dridi : une balle près du coeur », ce lundi 6 mars à 20h50, sur le canal de la TNT, numéro 21. Gratuit.

 

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire