BANNIERE

GASTRONOMIE. Le groupement Association pour la promotion de la gastronomie sétoise (APGS) a déposé auprès de l’Institut national des appellations origines (INAO) une demande de reconnaissance en IGP « Tielle de Sète ». IGP, pour « Indication géographique protégée ».

« Toute personne intéressée est invitée à se rapprocher du site INAO de Lattes afin de prendre connaissance du cahier des charges et faire valoir ses observations auprès de nos services », indique l’INAO.

PAVÉ

Véritable institution à Sète, la  tielle est une spécialité culinaire de l’île singulière, patrie de Georges Brassens, bien qu’originaire d’Italie et d’Espagne.

Son nom vient du nom du plat utilisé pour la cuire, la tiella, dérivé du latin tegilium, qui signifie « ce qui couvre ». Importée par les immigrés italiens à la fin du XIXe siècle, la tielle permettait aux agriculteurs et aux pêcheurs d’avoir un repas complet, qui se conservait quelques jours. Elle fut commercialisée pour la première fois en 1937.

Tourte ronde aux bords cannelés, marqués de quignons avec une garniture faite de poulpes ou céphalopodes mélangés à une sauce tomate pimentée, la tielle se consomme froide ou tiède généralement en entrée, selon les goûts et la saison.

 

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Directeur des rédactions du groupe, Xavier est à 30 ans, la « force tranquille » de Média Métropolitain. Passionné d’architecture et de culture, il se spécialise néanmoins depuis déjà 5 ans dans l’économie et la politique régionales, tâchant d’imprégner ses papiers d’un humour conforme…à ses origines belges !

Laisser un commentaire