palais justice montpellier
Tribunal de grande instance de Montpellier. - AM/Métropolitain.
1140×200 fun

JUSTICE. La mère du bébé de 20 mois décédé mardi soir dans la chambre d’un hôtel de Lunel, une Gardoise de 19 ans et son compagnon, un Lunellois trentenaire seront déférés au parquet de Montpellier ce jeudi après-midi, à l’issue de leur garde à vue à la gendarmerie.

Le procureur adjoint, Jacques-Philippe Redon devrait ouvrir une information judiciaire dans la foulée, au cabinet du juge d’instruction de permanence en vue de la mise en examen du couple. Les chefs de mise en examen retenus par le parquet -délit et/ou crime- ne sont pas encore connues.

300×250 fun

L’autopsie pratiquée à l’institut médico-légal du CHU Lapeyronie, à Montpellier a confirmé les premières conclusions d’un médecin légiste intervenu le soir dans cet hôtel pour examiner la dépouille du nourrisson. Il avait relevé des traces de coups importantes sur le petit corps.

Mère passive ?

L’autopsie aurait confirmé que le bébé est mort des suites de violentes blessures volontaires et non d’une chute accidentelle, comme les suspects le déclaraient dans leur première version, dès leur placement en garde à vue.

Comme Métropolitain l’a indiqué dès hier, les soupçons de maltraitance se porteraient sur le concubin de la mère du bébé. Des violences en présence de la mère semble t-il, qui serait restée passive.

>> Le point sur les suites judiciaires vers 18h30.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire