Hausse de l’emploi intérimaire en région Occitanie

2

STATISTIQUES. Prism’emploi – Baromètre Emploi intérimaire  vient de publier les chiffres de décembre 2016 de l’évolution des effectifs intérimaires en région Occitanie. Des chiffres qui montrent une hausse de 13% de l’emploi intérimaire par rapport à décembre 2015.

L’emploi intérimaire en région Occitanie / Pyrénées Méditerranée progresse dans les services (+16,8 %), le BTP (+13,4 %), l’industrie (+13,0 %), les transports (+12,4 %) et le commerce (+8,3 %).

PAVÉ 250

L’ensemble des qualifications en croissance : L’emploi intérimaire se développe chez les ouvriers qualifiés (+21,9 %), les cadres et professions intermédiaires (+17,1 %), les employés (+6,1 %) et les ouvriers non qualifiés (+5,6 %).

Tendances territoriales : évolution des effectifs intérimaires

Aude : +26,9 %

Gard : +15,1 %

Hérault : -5,7 %

Lozère : 0,0 %

Pyrénées-Orientales : +25,8 %

Ariège : +35,2 %

Aveyron : -7,4 %

Haute-Garonne : +26,5 %

Gers : +24,7 %

Lot : +19,8 %

Hautes-Pyrénées : -8,5 %

Tarn : -0,8 %

Tarn-et-Garonne : +0,8 %

Sur toute la France :

Au cours de l’année 2016, l’emploi intérimaire progresse de +6,7%, correspondant à la création de 36 500 emplois en équivalent temps plein. L’année a été caractérisée par des tendances trimestrielles relativement stables au cours des 3 premiers trimestres : +5,3% au premier, +6,2 % au deuxième puis +5,4% au troisième. L’accélération a été plus marquée au 4ème trimestre : +9,6%.

Après deux années particulièrement difficiles pour le BTP, l’emploi intérimaire dans ce secteur renoue avec la croissance en 2016. Désormais, l’ensemble des grands secteurs sont orientés à la hausse : les transports (+14,3%) ; le BTP (8,1%) les services (7,3%); l’industrie (5,4%) et le commerce (1,5%).

Après avoir été porté en 2015 par les qualifications de premier niveau, le développement de l’intérim en 2016 a été porté par des métiers plus qualifiés. Les deux catégories professionnelles qui se sont le plus développées sont les ouvriers qualifiés (+11,1 %) et les cadres et professions intermédiaires (+8,4%).

La croissance de l’emploi intérimaire concerne toutes les régions

 

 Quelques points de repère sur l’intérim : 

  • L’évolution de l’intérim anticipe les mouvements en termes d’emplois et non l’évolution du chômage, qui est influencée par de nombreux facteurs extérieurs à l’emploi.
  • L’intérim constitue un indicateur avancé de l’emploi, les infléchissements observés interviennent 6 à 12 mois avant que les mouvements d’emploi des autres secteurs ne soient perceptibles.
  • L’intérim représente 3% de l’emploi salarié et ne peut donc pas être un « indicateur avancé du taux de chômage ».
  •  Un niveau de croissance annuel compris entre 0,6% et 0,8% permet de créer des emplois intérimaires. Le seuil permettant aux entreprises de développer de l’emploi durable se situe aux alentours de 1,5%. 

 

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
1001 vies et expériences professionnelles ont amené Nadira vers le journalisme, qu’elle exerce depuis plusieurs années au sein de 7officiel by Métropolitain en tant que Rédactrice en chef. Amateur d’art, de culture et d’histoires, son Bureau croule sous les ouvrages littéraires, qu’elle dévore littéralement.

2 RÉACTIONS

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here