Une soirée pour réchauffer les coeurs de La Marseillaise

0
1140×200

C’était une belle soirée hier pour La Marseillaise qui lançait son comité de soutien au Club de la Presse de Montpellier. Bien sûr les problèmes financiers ne sont pas oubliés mais les coeurs ont été réchauffés.

Fidèles lecteurs, représentants d’associations, personnalités politiques de gauche et de droite, syndicalistes et de nombreux journalistes sont venus apporter leur soutien aux membres de la rédaction de La Marseillaise. Toujours « bon pour le moral des troupes » comme l’a souligné Serge Baroni, président des Amis de la Marseillaise. Fabrice Lecomte, directeur général des Éditions des Fédérés qui a repris le journal il y a deux ans lorsqu’il était déjà menacé de disparaître, a appuyé l’importance citoyenne et démocratique de La Marseillaise ainsi que son attachement à ses lecteurs : « Un journal comme celui que nous faisons n’a de de sens que s’il rencontre son lectorat. Ce journal c’est le vôtre » . Annie Menras, chef de l’édition Languedoc et rédactrice en chef adjointe, a montré à son tour son attachement aux lecteurs : « Ce sont notre raison d’être. Ceux à qui l’on pense quand on prépare le journal du lendemain » .

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

Placé en redressement judiciaire, La Marseillaise a désormais jusqu’à mai pour apporter des garanties au tribunal de commerce de Marseille. Les intervenants en appellent aux politiques, collectivités et à chacun pour faire connaître le titre et augmenter sa progression.

Une pétition est en ligne. Page Facebook du Comité de soutien languedocien.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier. Observateur discret de la vie locale. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here