1140×200 fun

CAMBRIOLAGE. Des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) qui étaient en patrouille dans le quartier du Petit Bard, à Montpellier, dans la nuit de jeudi à vendredi vers 3h15 ont eu leur attention attirée par des faisceaux d’une lampe torche, qui éclairaient l’intérieur d’une villa.

S’approchant discrètement du pavillon d’un étage, ils ont remarqué qu’une porte-fenêtre était ouverte, qu’un volet en bois avait été fracturé et qu’il y avait des bruits suspects provenant de l’intérieur. Les trois policiers, par sécurité, ont fait appel à des renforts pour procéder à l’interpellation du ou des suspects. L’unité canine du commissariat central a été dépêchée illico sur les lieux.

Valise rempli d’objets

300×250 fun

Entre-temps, une valise rouge rempli d’objets a été jetée devant la villa depuis une fenêtre du 1er étage. Les équipages de la Sécurité publique ont donc attendu la sortie des cambrioleurs. Il était 3h40, quand un homme de 42 ans et un adolescent de 17 ans ont regagné la rue pour récupérer la valise.

Au moment où ils allaient la ramasser, les policiers sont passés à l’action. Les deux suspects ont alors détalé et disparaître, à la faveur de l’obscurité. Des recherches ont été vaines, jusqu’à ce que l’unité cynophile demande au chien pisteur Hermès, redoutable pour son flair de suivre les traces des deux fuyards. Avec succès : ils ont été débusqués, cachés sous un tas de bois, non loin du pavillon cambriolé.

Ils avaient dérobé des bijoux -colliers, chaînes, montres, médailles en argent etc.-, de l’argent, un ordinateur et autres articles de valeur, trouvés dans cette maison, actuellement vide de ses propriétaires. Un butin récupéré intégralement.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Une réaction

Laisser un commentaire