LGV : Philippe Saurel appelle à accélérer le dossier

0
banniere mega

PROJET. Philippe Saurel a participé jeudi au Comité des Villes et Agglomérations pour la grande vitesse et l’interconnexion ferroviaire du couloir méditerranéen organisé à Tarragone en Espagne. Ce sommet rassemblait les villes, agglomérations ou métropoles espagnoles et françaises de Montpellier, Toulouse, Narbonne, Béziers, Perpignan, Tarragone, Figueras, Gérone, Barcelone et Lleida.  

« Depuis plus de 10 ans, ce dossier avance à pas de fourmis et le gouvernement français a mis l’an dernier un nouveau coup d’arrêt en reportant la Déclaration d’Utilité Publique. Or, cet axe ferroviaire est essentiel et d’intérêt général, non seulement pour les villes mais aussi pour les grandes régions Occitanie et Catalogne ainsi que que toute l’Europe » a souligné Philippe Saurel.

Pavé

« Nous sommes des défenseurs de ce projet et l’avons prouvé par nos engagements et investissements pour la ligne LGV Nîmes-Montpellier et pour Montpellier-Perpignan. Il est grand temps que le dossier connaisse un coup d’accélérateur côté français » prévient le président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Philippe Saurel alerte les autorités concernées : « Avec l’ensemble des élus présents au Comité des Villes et Agglomérations pour la grande vitesse et l’interconnexion ferroviaire du couloir méditerranéen, nous exigeons toutes les garanties d’une réalisation de ce tronçon ferroviaire bilatéral tant en termes de financements que de plannings. Il en va de la dynamique et de l’attractivité de nos territoires et pour ses habitants » .

 

PARTAGER
mm
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier, Cédric se décrit comme un observateur discret de la vie locale. Aux scoops, il préfère consacrer sa plume à mettre en lumière individus et initiatives. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

Laisser un commentaire