Illustration
Campagne générique

PRISON. La femme de Georges Antero Queiros Da Silva, 55 ans, ce détenu de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, repris après une rocambolesque évasion dans l’enceinte du CHU Lapeyronie, à Montpellier et qui était en cavale depuis la nuit de mercredi à jeudi a pu être localisée et arrêtée.

Elle avait pu s’enfuir, mercredi soir, après avoir aidé son compagnon à échapper aux trois surveillants de la prison -un gradé, un gardien et une gardienne- qui s’apprêtaient à le faire monter dans le fourgon de l’escorte, après qu’il ait été examiné aux urgences de l’hôpital. Elle avait gazé la surveillante, avant d’exhiber un révolver et de le lancer au détenu, qui a détalé vers les parkings des visiteurs, avec sa complice. Pendant la course-poursuite à pied, un des poursuivants -surveillants et agents de sécurité- avait été braqué, le bout du canon du révolver sur la tempe.

Le couple avait pu quitter le site du CHU, traverser la route de Ganges et se cacher dans une cité étudiante. Là où Georges Antero Queiros Da Silva a pu être rapidement localisé et arrêté en douceur. Sa femme avait pu échapper aux mailles du filet policier, jusqu’à son interpellation.

>> Plus d’informations dans l’après-midi.

PARTAGER

3 RÉACTIONS

Laisser un commentaire