Série noire : trois femmes assassinées en Occitanie

0
Scène de crime.
banniere mega

ENQUÊTES. Étrange loi des séries dans la région Occitanie ces derniers jours : trois femmes ont été assassinées dans des circonstances quasiment similaires : deux dans l’Aude, à Bize-Minervois et à Carcassonne, la troisième à Montauban, dans le Tarn-et-Garonne. Il n’existerait aucun lien entre ces crimes mystérieux.

Après Bize-Minervois, où une habitante de Minerve, dans l’Hérault de 42 ans a été retrouvée morte, la tête fracassée, à demi-dévêtue, après la découverte du corps d’une retraitée de 61 ans, dissimulé sous un wagon désaffecté en gare SNCF de Carcassonne, c’est un homicide volontaire à Montauban qui occupe des enquêteurs.

Pavé

Que s’est-il passé dans un studio de la rue Delcassé, en plein centre-ville de Montauban ? Karine, 43 ans a été découverte morte à son domicile, dimanche soir. Selon les premières constatations, aucune arme n’a été retrouvée sur place. Ni arme à feu, ni arme blanche. La victime serait morte des suites de violences. Un proche de cette dernière a fait la macabre découverte dans l’appartement situé en rez-de-chaussée d’un immeuble locatif et a donné l’alerte.

Les enquêteurs du commissariat de Montauban et du SRPJ de Toulouse, co-saisis sont chargés des investigations. La police technique et scientifique était sur les lieux, pour tenter de relever des indices, empreintes ou éventuelles traces ADN. Pour l’heure, comme pour les deux affaires de l’Aude, aucun suspect n’a pas été interpellé. Le mobile du meurtre n’est pas non plus déterminé. Toutes les pistes restent ouvertes. Les voisins n’ont rien entendu de suspect.

Minerve : tuée chez elle

Au stade actuel des investigations dans l’Aude et à Montauban, aucun lien n’est officiellement établi entre ces trois homicides violents à des dates rapprochées, dont deux avec une tentative de viol présumée. Seule certitude pour le premier crime, celui de la quadragénaire dont le corps gisait au bord de la RD 67, entre Bize-Minervois et Montouliers : elle a été tuée à son domicile, à Minerve, après une tentative de viol et son cadavre a été transporté jusqu’à l’endroit où il a été abandonné, à bord de sa voiture conduite par le meurtrier. Qui a ensuite ramené le véhicule de la victime devant sa maison, à Minerve.

Les gendarmes de la section de recherches de Montpellier travaillent dans l’entourage de la quadragénaire.

 

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire