Les canadair écopent. - D.R.
BANNIERE

POMPIERS DU CIEL. L’annonce avait été faite début 2016, un an après, elle est confirmée : une nouvelle base abritant les pompiers du ciel va voir le jour dans le courant du premier semestre 2017, sur l’ancien site de Garons, au sud de Nîmes. Elle permettra d’accueillir dès cet été 120 personnels luttant contre les feux de forêt dans de nouveaux locaux, en complément  « au goût du jour ».

C’est le Premier ministre, alors ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui avait posé la première pierre le 29 janvier 2016. Depuis, les travaux avancent sur l’aéroport de Garons, qui doit accueillir, dans le courant du premier semestre 2017, la base aérienne de Sécurité civile, actuellement sur le site de Marignane, le long de l’étang de Berre, près de Marseille. Celle-ci recevra, selon les chiffres officiels, « 120 personnels dont 80 pilotes, qui géreront 26 aéronefs, dont 23 avions bombardiers d’eau et 3 avions de liaison ».

PAVÉ

Le choix de transférer la base de la Sécurité civile de Marignane à Garons a été pris en raison de la situation géographique, plus adaptée au délai d’intervention des Canadair, Tracker et Dash 8 dans l’Aude et des Pyrénées-Orientales.

Un coût total de 16,8 M€

À la fin du chantier, un bâtiment de 3 200 m² sera livré et l’ensemble des infrastructures militaires déjà présentes auront été remises au goût du jour pour un coût total de 16,8 M€. « Avec des installations à la pointe de la technologie, la BASC de Nîmes s’inscrit dans un projet plus vaste et ambitieux, celui de créer un centre d’excellence à vocation européenne sur l’emploi des moyens aériens de protection civile », a récemment rappelé la sécurité civile.

« Nîmes est au barycentre des interventions sur les incendies qui permettra de projeter beaucoup plus rapidement nos équipes sur les théâtres extérieurs », avait commenté Bernard Cazeneuve lors de l’ouverture du chantier. C’est au mois de février que la base de sécurité civile sera livrée. Ensuite, pourra commencer le déménagement de l’ensemble de la flotte aérienne et de tous les personnels, qui arriveront dans des locaux… flambant neufs.

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Journaliste depuis 2015, ce passionné de radio (animation, montage…) et d’informatique, gère notre site Internet et l’intégralité des réseaux sociaux du groupe.

Laisser un commentaire