1140×200 fun

SIMULATION. Quatre-vingt seize établissements de l’académie de Montpellier participeront ce jeudi à un exercice « inondations » dans le cadre d’une campagne de sensibilisation aux risques induits lors des épisodes pluvio-orageux de l’automne. Ces actions de sensibilisation sont mises en place dans les collèges de l’Aude, du Gard, de l’Hérault et des Pyrénées Orientales. Les établissements scolaires activeront à l’occasion de cet exercice leur Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs (PPMS).

Cet exercice, initialement programmé le 13 octobre dernier, avait été reporté en raison d’une réelle alerte météo. Et ce pour ne pas créer de confusion entre exercices et mesures prises par les préfectures.

300×250 fun

Pour cet exercice « épisode Cévenol », les quatre Centres Opérationnels Départementaux (COD) dans les préfectures seront activés. Dans les Pyrénées Orientales, la cellule d’animation en COD, qui a pour rôle de simuler des perturbations, sera déployée. En parallèle, les cellules de crise l’Éducation Nationale (académique et départementales) seront activées.

Au niveau local et dans certains établissements, un dispositif spécial sera mis en place pour coller le plus fidèlement à la réalité. Ainsi, les cellules de crise municipales seront éventuellement activées. Une simulation de retour anticipé des élèves avec les transporteurs sera organisée dans certains établissements tout comme une simulation de retour différé.

Au total 96 établissements (11 dans l’Aude, 34 dans le Gard, 39 dans l’Hérault, 12 dans les Pyrénées Orientales) participeront à cette opération qui s’inscrit dans le projet AIGUAT. Ce dernier propose, au-delà de l’organisation de cet exercice, une campagne de sensibilisation à la prévention des risques liés aux épisodes pluvio-orageux, récurrents dans l’arc méditerranéen, auprès de la communauté éducative (collégiens de 5ème, enseignants, personnels, parents d’élèves). Dans ce sens des partenariats sont développés avec les acteurs de la prévention et de la gestion des risques : préfectures, conseils départementaux et régionaux, sapeurs-pompiers, communes, agences et syndicats de bassin, associations diverses.

PARTAGER
mm
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier, Cédric se décrit comme un observateur discret de la vie locale. Aux scoops, il préfère consacrer sa plume à mettre en lumière individus et initiatives. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

Laisser un commentaire