SOLEIL. Météo France a dressé son bilan climatique de 2016. Les années se suivent et se ressemblent. L’année dernière fut plus chaude que la normale (moyenne 1981-2010), comme quasiment 3 années sur 4 depuis 20 ans.

Pour la région, 2016 arrive au 3ème rang des années chaudes (depuis le début des relevés), souvent à égalité avec 1994 ou 1997, mais 2014 reste l’année record.

À Montpellier, on a relevé 43 journées très chaudes avec des pics à 37 degrés, début septembre. La température la plus chaude en 2016 relevée sur le site de l’aéroport de Montpellier, à Fréjorgues a été de 35,2°, le 5 septembre et la plus froide fut de -1,6° le 29 décembre dernier.

16 degrés de moyenne

Bilan 2016 : une température moyenne de 16° à Montpellier et un ensoleillement supérieur à la normale avec 7h15 de soleil par jour, en plaine de l’Hérault.

Côté parapluie, l’année fut « normalement » pluvieuse, selon Météo France avec un cumul de 676 mm de pluie pour Montpellier et quelques caprices du ciel, comme l’alerte rouge du 13 octobre dernier -c’est plutôt rare- ou les chutes de grêle importantes du 17 août, qui s’est abattue du Pic Saint-Loup au Lunellois.

PARTAGER
mm
Julien Lamoussière est devenu en seulement 10 ans une figure médiatique de Montpellier : ancien de TV Sud et animateur fidèle de NRJ (il réveille les auditeurs tous les matins dès 6h), il a une énergie débordante et un goût de la mise en scène évidents qui ont rapidement fait de lui notre animateur vedette avec plus de 400 reportages à son actif.

Laisser un commentaire