L’affaire avait défrayé la chronique en 2009. Plusieurs personnalités politiques, dont Nicolas Sarkozy alors président de la République, avaient reçu des lettres de menace de la part d’un corbeau, finalement localisé dans l’Hérault. L’enquête va alors se concentrer sur le petit village de Saint-Pons-de-Thomières et plus particulièrement sur une dizaine d’habitants. Jusqu’à l’arrestation du « corbeau de l’Hérault ».

Dans cette ambiance post-Tarnac, le film La Cigale, le Corbet et les Poulets évoque un raté de la lutte anti-terroriste. L’équipe de tournage qui avait réalisé auparavant Merci Patron ! est partie à la rencontre de ceux que l’on appelle désormais avec affection, « les papys de l’Hérault ».

Projection au cinéma Diagonal, à Montpellier, ce jeudi 5 janvier à 19h45, avant-première suivie d’un débat avec le réalisateur Olivier Azam et la bande de La Cigale: Pierre Blondeau (le buraliste), Jean Orégila dit « le Suisse » ou « Le Renard argenté » et Maax le musicien.

Billetterie en ligne.

PARTAGER

Laisser un commentaire