L'incontournable Père Noël.
BANNIERE

Le chef d’orchestre d’un spectacle pour enfants donné la semaine du 26 décembre dernier à Rome, a été viré illico après avoir nié devant son jeune public l’existence du Père Noël, déchaînant aussitôt la polémique sur les réseaux sociaux italiens.

« De toutes façons, le Père Noël n’existe pas » : avec ces quelques mots prononcés à la fin d’un spectacle musical adapté du film pour enfants « La Reine des Neiges », Giacomo Loprieno, chef d’orchestre connu et respecté en Italie a jeté un froid dans l’assistance, jeudi 29 décembre au soir. Tous les enfants qui croyaient encore au grand barbu à la houppelande rouge synonyme de cadeaux de rêve au pied de la cheminée et du sapin, le matin de Noël ont demandé des comptes aux parents, médusés…

Déchaînements sur Facebook

PAVÉ

Des dizaines de parents se sont alors déchaînés sur la page Facebook de l’organisateur du spectacle, la société « Dimensione Eventi Torino« . « Ce qui s’est passé ce soir est une honte (…) j’espère que ce ‘monsieur’ sera viré de son poste et je m’en veux de l’avoir applaudi », y a écrit par exemple, Oberto Bevilacqua.

Vu l’ampleur de la grogne, la société, pour couper court à la polémique, a préféré remplacer son chef d’orchestre par un autre musicien et publié sa photo sur sa page Facebook, en bonne compagnie. Devinez laquelle ? Avec le Père Noël, bien sûr !

Être licencié brutalement par un simple coup de baguette, ce n’était pas le cadeau de Noël rêvé pour ce chef d’orchestre.

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire