Illustration - D.R.
BANNIERE

Six mineurs isolés étrangers âgés de 15 à 17 ans ont été interpellés dans la nuit de jeudi à vendredi par les policiers de la Sécurité publique de Montpellier dans les minutes ayant suivi des agressions, des tentatives de vols avec violences et des vols à la roulotte (à l’intérieur de véhicules en stationnement), commis dans des artères du centre-ville et dans le secteur de Saint-Lazare.

Quatre d’entre-eux s’en étaient pris à des piétons pour leur arracher leurs chaînes et colliers en or, leur téléphone portable et pour leur dérober leur carte bancaire. À l’issue de leur garde à vue au commissariat central, ils ont été remis en liberté et confiés au foyer d’accueil de l’urgence pour mineurs.

PAVÉ

 

 

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

12 RÉACTIONS

  1. . Il commettent des agressions et de vols et on les remet en liberté sans rien d’autre. C’est honteux. Ce sont des mineurs et de plus migrants, intouchables en conséquence. Si on n’avait pas eu des policiers épuisés avec derrière des juges laxistes et incompétents (qui ne les soutiennent pas), on aurait mis cette vile engeance derrière les barreaux pour une peine déterminée et ensuite expulsion de la France sitôt atteint leur majorité. Les jeunes racailles voient maintenant qu’elles peuvent tout se permettre, elles ne risquent rien du point de vue judiciaire. On devrait remanier profondément la justice des mineurs en France parce que la racaille de maintenant ce n’est plus la racaille de hier (abaissement de la majorité pénale à 16 ans, voir même 14, suppression des peines plancher, application systématique des peines et jusqu’au bout, et comme derrière de vilains rejetons il y a des parents irresponsables qui vont même jusqu’à profiter du fruit du « travail » de leur progéniture, sanctions pénales de ceux-ci, suppression des allocs. Je me suis promené dans les rues du centre ancien de Montpellier et je me suis fait déjà taxer de 30 euros dans la rue par un « roumain » avec son porte document pour le compte d’une soi-disant association pour les handicapés (en vérité pour financer la construction de superbes datchas dans la banlieue de Bucarest).

    • Pouvez-vous effacer mon commentaire s’il vous plait parce que j’ai remarqué qu’en tête de mon texte mon nom était visible avec le lien conduisant directement à mon compte de Google +. Ceux allant à cet article peuvent se rendre sur ma page, avoir accès à des données personnelles me concernant, etc; cela pose un problème de sécurité. Je vous remercie.

  2. Et bien oui c’est notre société. Liberté, égalité, fraternité. Personne ne se demande pourquoi ce sont toujours des mineurs dit « isolés ». Personne ne se dit qu’il y a peut être des adultes derrière qui eux risqueraient un peu plus que la compassion de notre chère justice. C’est vrai, ils ont tout à fait le droit de nous stresser. Il faut les comprendre les pauvres petits…c’est pas leur faute. Il ne faut surtout pas les sanctionner, cela pourrait les traumatisés. Il faut juste leur expliquer calmement que ce n’est pas bien. Si vous vous faites agresser, c’est de votre faute car vous montrez « des signes extérieurs de richesse », c’est vous qui les provoquez. Si vous vous êtes blessés, c’est juste un dommage collatéral. En revanche, attrapez un de vos « agresseurs » et donnez lui une gifle et vous finirez en garde à vue pour agression sur mineur.

  3. Encore des mineurs isolés étrangers, ça arrive quand même très régulièrement, sans compter le coût de ces mineurs pour le département ! Plus de 3800€ par mois !!!!

  4. Hier, vol d’un porte-feuille d’une mamie de 84 ans, cinq minutes après son compte était débité de 967 euros. Pourquoi se gêneraient-ils? Et pourtant le code n’était marqué nulle part, même là ceux sont des « fortiches ».
    Je commence à détester cette ville et pourtant j’y suis né.

  5. C est bien de les relacher comme ça ils pourront vite recommencer. Dans quel pays vis t on ? Pauvre police qui se casse le c.. pour rien. Continuons comme ça et les gens finirons par sortir armés.

  6. de la belle graine de terroriste. A renvoyer direct a Bachar pour un stage de survie dans un camps de « réeducation » du regime leur ferais le plus grand bien (et a nous aussi)

Laisser un commentaire