Montpellier : libéré, le dealer reprend son trafic !

3
Illustration - JP
1140×200

Consternation et colère parmi les commerçants de la place Saint-Paul, dans le quartier de la Mosson-la Paillade, à Montpellier, où l’un des trafiquants présumés de résine de cannabis et de cocaïne, interpellé la semaine dernière, après une longue enquête conjointe des policiers de la brigade anticriminalité (BAC) et de la brigade des « stups » de la sûreté départementale de l’Hérault et remis en liberté a repris ses activités depuis lundi, au même endroit, à savoir autour du centre commercial !

Métropolitain avait raconté l’existence de ce trafic qui durait depuis le mois de juin dernier, avec cette particularité inédite : les clients récupéraient les barrettes de shit et les doses de coke dans des buissons touffus, autour de cette grande place, qui sert de parking pour le supermarché et pour les commerces, à deux pas de la station de tramway Saint-Paul.

- Annonce -
300×250
Fiesta Sète
PAVÉ 250

http://infos-h24.fr/2016/10/20/montpellier-supermarche-de-drogue-buissons/

Les dealers pensaient faire preuve de discrétion, mais le manège étrange avait fini par attirer l’attention de riverains, qui avaient fait un signalement. Les policiers de la BAC avaient alors mis en place des surveillances qui avaient rapidement permis de confirmer l’existence de ce trafic.

La brigade des « stups » s’était jointe aux BACman pour poursuivre les investigations, destinées à muscler la procédure, jusqu’au coup de filet de la semaine dernière.

Il se constitue prisonnier

Un kilo de résine de cannabis, 24 grammes de cocaïne et 1000 euros en liquide avaient été saisis lors de l’opération. Après leur garde à vue, tous les dealers présumés avaient été remis en liberté, certains étant convoqués ultérieurement, soit pour être jugés en correctionnelle, soit devant une composition pénale. Le jour de la « descente » de police, un des auteurs manquait à l’appel, il était parti en région parisienne. Informé qu’il était recherché, il s’est constitué prisonnier mardi au commissariat central. Âgé de 21 ans, en dépit des éléments recueillis par les enquêteurs, il a nié toute implication dans un deal de stups et toute consommation de drogue. Il a été remis en liberté et sera convoqué prochainement devant le tribunal correctionnel pour être jugé, avec les autres complices présumés.

L’un d’eux a donc repris ses activités délictuelles depuis lundi. Ce dealer a notamment été formellement identifié mardi par des policiers de la Sécurité publique en patrouille place Saint-Paul. Sous le couvert de l’anonymat, des commerçants ont confirmé l’information à Métropolitain, se disant « consternés de constater que tout le travail des policiers effectué en profondeur n’a visiblement servi à rien. La preuve, un des trafiquants est de retour et a tranquillement repris son deal ».

On comprend mieux pourquoi les policiers de la sécurité publique sont en colère et manifestent sur la voie publique…

 

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

3 Commentaires

  1. Malheureusement c’est pareil partout en France notre justice est lamentable c’est honteux. Et après on va dire que fait la police ils sont ou les policiers ils font pas leur boulot alors que non c’est la justice qui ne fait pas son travail. On comprend mieux le désarroi des policiers leurs mécontentement et pourquoi certains en arrive même au suicide….

  2. Mais non la justice nous explique qu’elle fait son travail. Je crois surtout que les gens de la justice n’ont pas compris que leur role etait de proteger la population, pas les delinquants. Mais n’ayant de vompte a rendre a petsonne ils font ce qu’ils veulent. Vite un grand changement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here