Saint-Bauzille-de-Putois : 44 migrants sont attendus

2
Illustration - Freedom House

L’arrivée des jeunes migrants évacués lundi de la « jungle » de Calais était imminente à Saint-Bauzille-de-Putois, à 50 kilomètres au nord de Montpellier. Les bénévoles de la Protection civile de l’Hérault sont déjà mobilisés pour apporter des boissons à ces réfugiés, qui ne devraient être finalement 44, au lieu des 87 prévus. En effet, la préfecture de l’Hérault, sensible à la colère du maire, des élus, démissionnaires de leurs mandats et de la population a décidé de faire un geste en réduisant de moitié le nombre de migrants.

« Quelles occupations ? »

Ils vont séjourner neuf mois au centre de pleine nature des Lutins Cévenols, géré par l’association nationale SOS Solidarités, ce qui laissent perplexes les 1800 habitants, dont la majorité se demandent, « quelles vont être leurs occupations au quotidien ? Montpellier est loin d’ici, il ne se passe quasiment rien à Saint-Bauzille-de-Putois, ils vont traîner dans les rues et la campagne », s’interroge un élu démissionnaire.

PAVÉ VOLVO V40

Lundi soir, Michel Issert, maire (SE) et sa première adjointe, Élisabeth Thérond, en direct sur le plateau du Grand Journal, sur Canal Plus, ont confirmé qu’ils maintenaient leur démission, en dépit de négociations entamées avec Pierre Pouëssel, le préfet, mais que « le beau et tranquille village de Saint-Bauzille-de-Putois restait une commune d’accueil, respectant ainsi une tradition cévenole bien ancrée », dénonçant l’absence de concertation de l’État et le choix d’un trop grand nombre de migrants, 87 sur les 240 qui arrivent ce mardi dans le département.

Michel Issert a estimé que « le nombre de 44 migrants hébergés sur la commune était acceptable »...

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

2 RÉACTIONS

Laisser un commentaire