Au regard de l’Histoire, Saurel prêt à accueillir Poutine

0
Au regard de l’Histoire, Saurel prêt à accueillir Poutine

Philippe Saurel aime faire parler de lui. Une de ses dernières déclarations risque de faire du bruit. Ou du moins de provoquer le débat. « Si Poutine n’est pas le bienvenu à Paris. Il est le bienvenu à Montpellier » a t-il déclaré lors du conseil de métropole du mardi 25 octobre.

Le contexte : un partenariat entre Montpellier Méditerranée Métropole et l’oblast de Kalouga

En ouverture de chaque conseil métropolitain, Philippe Saurel donne aux élus plusieurs informations concernant le territoire. Récemment, il a reçu le consul général de Russie à Marseille et lui a proposé de signer avec Kalouga une convention de partenariat. La ville située à 180 km de Moscou entretient avec la Métropole des liens concernant les startups, l’économie et l’enseignement. Chantal Marion y effectuera d’ailleurs un déplacement en décembre. Philippe Saurel a ainsi annoncé : « Le gouverneur de la province Anatoli Artamonov, également conseiller régional à la Douma, a proposé une convention d’amitié entre la Métropole de Montpellier et la Région de Kalouga qui compte 1,05 million d’habitants. En ajoutant la santé et la culture » .

« Donc si le président Poutine n’est pas le bienvenu à Paris, il est le bienvenu à Montpellier »

« C’est l’occasion pour moi de m’exprimer sur la politique extérieur de la France » enchaîna t-il. « Je voudrais dénoncer la façon de faire de la politique du ministre des affaires étrangères actuel et passé envers le président de Russie Monsieur Poutine. On ne traite pas la Russie et le peuple Russe de cette façon » et de prendre à témoin l’Histoire : « Moi je n’oublie pas Stalingrad. Février 43. Je n’oublie pas les 6 millions de morts qui ont arrêté sur le front de l’Est les armées d’Hitler » .

« On peut ne pas être d’accord mais il y a des conventions à respecter entre les États. Et l’inconséquence du visage que présente la France avec la Russie me désole profondément. La France a été le seul pays à ne pas envoyer de représentant pour la commémoration de la bataille de Stalingrad. Ça c’est une faute grave ! » a fustigé Philippe Saurel.

« On peut ne pas être d’accord sur plein de choses mais il ne faut pas oublier l’Histoire. Donc si le président Poutine n’est pas le bienvenu à Paris, il est le bienvenu à Montpellier » sous les applaudissements de sa majorité. « Et je cautionne mot à mot le discours de Jean-Luc Mélenchon sur ce sujet et je vous conseille de l’écouter sur Youtube lorsqu’il dénonce cette façon de faire qui entraîne la France dans des tourments à venir que je déplore au plus haut point » .

En guise de conclusion du conseil, Philippe Saurel est revenu sur le partenariat : « Dans la Province de Kalouga, il existe une ville, cette ville est Obninsk. Et c’est le plus grand musée au monde sur l’espace. Alors je vous invite à méditer la convention de partenariat que nous avons contracté par l’esprit aujourd’hui car voyez-vous, l’étoile de la Métropole est bien à sa place sur cette photo » .

Voir le passage en question

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
Journaliste depuis plus de 10 ans et amoureux de Montpellier. Observateur discret de la vie locale. Ses centres d’intérêt ? « Aussi variés que les facettes de la ville ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here