Colère des policiers : municipaux et pompiers solidaires

0
banniere mega

Les policiers municipaux de la Fédération autonome départementale des policiers municipaux de l’Hérault et du Gard (ADPM 34-30)sont solidaires du mouvement de la police nationale. Depuis mercredi, les policiers de Montpellier, Béziers, Nîmes, Alès manifestent sur la voie publique pour dénoncer notamment le laxisme des juges à l’égard des auteurs de délits et de crimes.

Réunis en conseil d’administration vendredi à Lunel, sur propositions du secrétaire général Jean-Michel Weiss (par ailleurs secrétaire national de la FA-FPT police municipale), les dirigeants de la FADPM 34-30 témoignent leur totale solidarité à l’ensemble des fonctionnaires de la police nationale.

« LES POLICIERS MUNICIPAUX, MAIS AUSSI LES GARDES-CHAMPÊTRES ET LES AGENTS DE SURVEILLANCE DE LA VOIE PUBLIQUE PARTAGENT LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES PAR LES « COLLÈGUES DE LA POLICE NATIONALE ». COMMENT NE PAS COMPRENDRE LE « CRI D’ALARME » ? COMMENT ACCEPTER PLUS LONGTEMPS « D’ÊTRE AGRESSÉS, D’ÊTRE VICTIMES DE VIOLENCES, D’ÊTRE ATTAQUÉS SAUVAGEMENT … » ? COMMENT NE PAS ÊTRE EN COLÈRE DEVANT « L’ABSENCE DE RÉPONSE PÉNALE À LA HAUTEUR » LORSQUE LES AGENTS SONT VICTIMES DE TELS FAITS ?

LES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX QUE NOUS REPRÉSENTONS NE PEUVENT ÊTRE QUE SOLIDAIRES, CAR IL S’AGIT BIEN DE L’ATTEINTE PHYSIQUE DE REPRÉSENTANT(E)S DES FORCES DE L’ORDRE, GARANT(E)S DU RESPECT DES LOIS DE NOTRE RÉPUBLIQUE. AUSSI, AU-DELÀ DE TOUTE RÉCUPÉRATION SYNDICALE OU POLITIQUE, TÉMOIGNONS-NOUS NOTRE SOUTIEN ET NOTRE SOLIDARITÉ AUX FEMMES ET AUX HOMMES DE LA POLICE NATIONALE QUI EXPRIMENT AUJOURD’HUI LEUR « RAS LE BOL » À TRAVERS LA FRANCE. C’EST PARCE QUE NOUS PARTAGEONS LE MÊME SENS DU SERVICE PUBLIC QUE NOTRE SOUTIEN S’AFFRANCHIT DE NOS DIFFÉRENCES DE STATUTS.

SI LA FADPM 34-30 EST SOLIDAIRE, ELLE N’APPELLE TOUTHTTP://INFOS-H24.FR/WP-ADMIN/EDIT.PHP?POST_TYPE=FEEDBACKEFOIS PAS LES COLLÈGUES À PARTICIPER DIRECTEMENT AUX MOUVEMENTS ET LAISSE LE LIBRE CHOIX INDIVIDUEL À CHACUN DE S’ENGAGER » indique Jean-Michel Weiss, ce samedi.

Les pompiers avec les policiers

Pavé

L’Union syndicale nationale Sud SPP et PATS appelle ce samedi l’ensemble des sapeurs-pompiers à se joindre aux policiers nationaux et à être ainsi solidaires de celles et de ceux dont dépend notre sécurité. « Accompagnons désormais chaque mouvement spontané visant à attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situationhttp://e-metropolitain.fr/wp-admin/post-new.php#category-add de tous les acteurs de la sécurité. Les policiers sont en tenue, faisons de même. C’est notre uniforme que les voyous attaquent » écrit notamment le responsable national de ce syndicat, ajoutant : « la police en a ras le képi ? Les pompiers en ont ras le casque ».

Ce samedi soir, les pompiers ne s’étaient pas joints à l’action des forces de police.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire