Le Cricr veille sur les vacanciers sur les routes. Photo D.R.
BANNIERE

Pour ce premier week-end de période de vacances, les départs ne sont véritablement importants que ce vendredi aux sorties des grandes agglomérations, en début de soirée.
Dans les grandes métropoles et aux abords de celles-ci, les bouchons récurrents habituels sont présents dans tous les secteurs sensibles. Les départs en vacances viendront s’ajouter à la circulation habituelle.

En Île-de-France, on s’attend à ce que l’ensemble des difficultés de circulation soit significativement supérieur aux bouchons d’un vendredi ordinaire.
Samedi, une pointe de trafic est attendue au départ de Paris sur l’autoroute A10 en direction d’Orléans.

PAVÉ

Dans le sens des départs, ce vendredi est classé VERT au niveau national et ORANGE en Île-de-France. Samedi 22 et dimanche 23 octobre sont VERT au niveau national.

Pour bien circuler en automne :
Dès l’automne : contrôlez l’état général de votre véhicule :
– Le moteur (huile à faible viscosité, filtres, antigel),
– Le circuit électrique (batterie, alternateur…),
– Les pneus (usure et pression, y compris la roue de secours, les types de pneus utilisés).
Faites attention à bien voir et être vu : avec l’arrivée de l’automne, la luminosité baisse. Vous serez plus que jamais confrontés aux caprices de la météo. Brumes, pluies et brouillards sont souvent au rendez-vous et à l’origine de nombreux accidents.

Ne vous laissez pas surprendre par le brouillard : c’est un phénomène météorologique particulièrement dangereux sur la route, car il réduit de façon significative la visibilité. La perception des distances est considérablement modifiée et le temps de réaction devant un obstacle fortement diminué.

Attention aux traversées de gibier : les collisions avec un animal sauvage sont nombreuses et en augmentation ces dernières années. Le phénomène est particulièrement observé en automne avec l’ouverture de la chasse qui provoque des mouvements importants des populations animales.

Pendant votre trajet, tenez-vous informé des conditions de circulation et des conseils prodigués par les professionnels de l’information routière (panneaux à message variable, navigateur GPS, messages d’information à la radio) ou profitez d’une pause pour consulter le site Internet ou les applications mobiles.

Dispositifs d’information mis à disposition des automobilistes
Par Internet : www.bison-fute.gouv.fr
La nouvelle application mobile disponible gratuitement en téléchargement pour les smartphones sous IOS et sous Android.
La fréquence radio FM 107.7

Au volant, l’appli Mode conduite répond pour vous ! Pour aider les conducteurs à résister à la tentation d’utiliser leur téléphone alors qu’ils conduisent, la Sécurité routière propose une solution simple : l’appli « Mode conduite »… Cette application met le téléphone portable en veille quand on conduit et un message d’indisponibilité bienveillant répond alors à tous ceux qui appellent ou envoient un SMS, doublé d’un message d’appel à la prudence. Téléchargez-la : http://po.st/Ibbe9q

Le certificat qualité de l’air « Crit’air » est disponible depuis le 1er juillet dernier :
Commandez le vôtre en ligne
www.certificat-air.gouv.fr

Qu’est-ce que c’est ? Le certificat est un autocollant rond qui permet de classer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants atmosphériques.

A quoi sert-il ? « Crit’air » est un outil pédagogique destiné à développer le véhicule propre. Les collectivités rencontrant des problèmes de pollution aigüe peuvent s’appuyer sur les certificats « Crit’air » afin d’adapter la circulation en proposant des avantages aux véhicules les moins polluants (ex : stationnement gratuit) voire en restreignant l’accès à certaines zones.

Sur ce, bonne route.

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire