LIVE – Entre terroir et plein air, la Lozère vous aère !

0

La Lozère s’invite à Montpellier pour un week-end de festivités. Les citadins sont invités à découvrir le terroir lozérien mais aussi richesse et l’offre d’un territoire préservé (loisirs de pleine nature, bien-être et thalasso, séjours, détente…). Sans oublier, également, les possibilités d’installation en Lozère.

Aujourd’hui et samedi 22 octobre, les Montpelliérains peuvent « s’aérer » sur l’esplanade Charles de Gaulle et son premier « marché lozérien ». Au menu : découverte de la gastronomie et de l’offre touristique du département le moins peuplé de France (77 000 habitants), avec notamment des offres de séjours packagées pour les citadins, mais aussi des possibilités d’installation (commerçants, entreprises…) pour les nouveaux arrivants. « Sur notre territoire, reconnu par l’Etat comme le moins pollué de France, tout est possible », estime Sophie Pantel, la présidente du Département de la Lozère qui veut relever victorieusement le défi du renouvellement démographique : « Nous voulons changer l’image qu’ont les montpelliérains d’une Lozère vieillissante. De fait, outre l’offre de loisirs, nous montrerons également que notre département est dynamique dans le domaine de la création d’entreprise, y compris dans le numérique ».

PAVÉ 250

L’opération séduction commence aujourd’hui au coeur de Montpellier : « Avec l’Office Départemental de Tourisme lozérien, nous avons réalisé un travail de fond (internet, appli, etc) pour nous doter des meilleurs outils et équipements. Sur la Comédie, nos 53 exposants (producteurs locaux, artisans d’art, professionnels du tourisme) montrent la richesse de la Lozère ».

Tourisme et pleine nature : la mutation en marche

La Lozère s’adapte pour devenir une destination loisir incontournable en engageant la mutation de ces grandes stations : « Nos effort portent sur deux axes, les sports de pleine nature et la grande itinérance. Nous requalifions nos équipements en stations 4 saisons, comme le Mas de la Barque par exemple qui ne propose plus de ski alpin mais une multitude d’activités (VTT électrique, balades avec chiens de traineaux, spéléo, etc). Et pour le label grande itinérance, nous nous appuyons sur notre patrimoine : la route de Stevenson, St Jacques de Compostelle, la route St Guilhem, la Régordane, la traversée du Massif Central, le chemin Urbain 5, le sentier des gorges de l’Allier ».

Attention, cette Comédie de la Lozère n’est pas qu’un simple marché : « Nous proposons aussi des animations (contes pour enfants, dressage de vautours des Cévennes) et deux grandes conférences avec le Parc National des Cévennes et l’Unesco », complète Sophie Pantel. Autre grand moment fort : la découverte d’un surprenant espace détente (massage par l’eau), représentatif de la filière lozérienne du bien-être. Enfin, Sophie Pantel annonce une autre grande initiative : le Département de la Lozère attend une réponse positive pour la création d’un nouveau parc naturel régional, le parc Aubrac.

15 € pour déguster la Lozère

Pour manger Made in Lozère, un ticket de 15 € est proposé sur place pour un repas complet (entrée, plat et aligot, dessert à la châtaigne et vins Sud de France).

15 producteurs ambassadeurs du terroir
Sur la liste des courses gourmandes : fromages (dont le fameux pélardon), miels, confitures artisanales, toutes les déclinaisons de la châtaigne (NDLR : la demande d’AOC châtaigne et marron des Cévennes est en cours de certification), viande (fleur d’Aubrac), charcuterie et le très surprenant… thé de l’Aubrac !

La Lozère sur la comédie en chiffres :

32 exposants

20 exposants

Budget de l’événement : 65 000€ (participation des exposants de 12 500 €).

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Pur produit du web, Thierry s’est fait connaître en développant un pure-player d’actualité, rapidement devenu viral. Hyperactif, vous l’aurez croisé au moins une fois sur son scooter, arpentant la ville dans ses moindres recoins pour vous tenir informé en temps réel.

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here