La Poste à Rondelet, où le drame a eu lieu. Photo D.R.
BANNIERE

Selon le syndicat CGT-FAPT de l’Hérault, une factrice de 34 ans a tenté de se suicider ce mardi dans les toilettes du centre postal de Rondelet, à Montpellier, en avalant une dose importante de médicaments.

La factrice a été secourue dans le centre courrier par les sapeurs-pompiers et un médecin et transportée aux urgences du CHRU. Elle était consciente lors de son admission.

PAVÉ

Selon la direction de La Poste de l’Hérault, le directeur de l’établissement a réuni un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire en urgence, tandis qu’une enquête interne a été ouverte. Une cellule d’aide médico-psychologique a été installée pour le personnel en état de choc.

La CGT-FAPT a révélé mardi soir que la trentenaire vivait très mal la procédure disciplinaire engagée par la direction de La Poste de l’Hérault.

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

Laisser un commentaire