Montpellier : le fils tabassait sa mère octogénaire

0
CHRU de Montpellier.

Le 10 octobre dernier, le CHU de Montpellier informait le commissariat central qu’une dame de 81 ans domiciliée cité de Lemasson avait été admise deux jours plus tôt aux urgences pour des problèmes respiratoires. Elle avait été prise en charge par le Samu 34, suite à l’appel de son fils.

Lors de son hospitalisation, les médecins constataient des traces suspectes sur tout le corps laissant penser à de la maltraitance et alertaient donc les policiers de la Sécurité publique. Des enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault se transportaient au CHU pour interroger l’octogénaire, tandis qu’un examen plus approfondi des nombreux hématomes était ordonné par le procureur de la République de Montpellier.

PAVÉ 250

Il était réalisé par le service médico-judiciaire du Département de médecine légale du CHRU. Les blessures correspondaient bien à des violences volontaires, récentes et plus anciennes.

Depuis deux ans

Jeudi, les policiers ont procédé à l’interpellation du fils de la vieille dame, âgé de 56 ans. Dans un premier temps, il assurait qu’en raison de son âge et de sa fragilité physique, elle se blessait régulièrement lors de chutes dans l’appartement. Une version qui n’a guère convaincu les policiers, qui l’ont placé en garde à vue.

Il n’a pas tardé à avouer qu’il tabassait sa mère à coups de poings et de pieds depuis au moins deux ans, dans le huis-clos du logement de la cité Lemasson, pour un mobile qu’il n’a pas su expliquer. Une certitude : le quinquagénaire n’était pas alcoolisé, quand il passait à l’acte.

L’octogénaire qui craignait d’aller dénoncer son calvaire auprès de proches, notamment des voisins de l’immeuble a confirmé qu’elle était battue depuis deux ans. Il semblerait que la mère et le fils sont deux êtres socialement en souffrance.

Avez-vous notre nouvelle application mobile ? Si non, cliquez sur ce lien : http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

MA RÉACTION

Please enter your comment!
Please enter your name here