BANNIERE

L’État, en exécution d’une décision de justice, a fait procéder ce mercredi matin à la démolition d’office d’une construction illégale à usage d’habitation de 250m² environ, édifiée sur la commune de Sérignan en zone agricole et en zone inondable, sans autorisation et en violation des documents d’urbanisme et de prévention des risques, annonce ce mercredi la préfecture de l’Hérault. Un tractopelle est entré en action ce mercredi matin, en présence d’un huissier de justice et de la police municipale.

Le tractopelle en action à Sérignan, ce mercredi matin. Photo D.R.
Le tractopelle en action à Sérignan, ce mercredi matin. Photo D.R.

Le tribunal correctionnel de Béziers, par décision du 18 septembre 2007, confirmée par décision définitive de la cour d’appel de Montpellier du 16 octobre 2008, avait en effet condamné le propriétaire à une peine d’amende, et à la démolition de la construction dans un délai de 6 mois sous astreinte de 75 € par jours de retard.

« Inaction du propriétaire »

PAVÉ

Devant l’inaction du propriétaire malgré de nombreuses relances, l’État a décidé de procéder d’office à la démolition. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la politique de lutte contre la cabanisation, phénomène qui affecte gravement le département de l’Hérault.

Elle illustre la forte mobilisation de la préfecture de l’Hérault, du Parquet général près la cour d’appel de Montpellier et du parquet de Béziers, en collaboration avec les communes, contre les constructions illégales pour faire respecter les règles d’urbanisme et de prévention des risques, préserver les sites naturels et sanctionner les atteintes aux paysages ou à l’environnement.

Téléchargez l'application Métropolitain !

PARTAGER
mm
Journaliste depuis 2015, ce passionné de radio (animation, montage…) et d’informatique, gère notre site Internet et l’intégralité des réseaux sociaux du groupe.

Laisser un commentaire