CHRU, attentat : l’institut médico-légal prêt à l’afflux de cadavres

0
CHRU de Montpellier.

Les médecins légistes du sud-est ont été mis à contribution et à rude épreuve, lors de l’attentat terroriste sanglant de la promenade des Anglais, à Nice, dans les alpes-Maritimes, le 14 juillet dernier. 85 piétons, dont 10 enfants et adolescents ont été tués, 331 blessés, dont 60 grièvement, lorsqu’un camion a foncé sur la foule. Parmi eux, des légistes de Nîmes et du CHRU Lapeyronie de Montpellier, dont le chef de service, le professeur Eric Baccino.

6 médecins légistes du Département de médecine légale du CHRU Lapeyronie de Montpellier étaient arrivés deux jours après la tragédie à l’institut médico-légal du CHU de Nice pour la délicate, mais indispensable identification des victimes de l’attentat, emmenés par le responsable de service, le professeur Éric Baccino. Ce précieux renfort de légistes avait permis par ailleurs de pratiquer les autopsies, avant la remise des corps aux familles. Les légistes montpelliérains avaient salué, à leur retour ici, « la forte implication et l’engagement de tous les personnels hospitaliers qui ont eu la lourde tâche d’accueillir ces familles ».

Mais, cette mission, la première du genre en province depuis les attentats de Paris avait débouché sur une réflexion du professeur Eric Baccino, sur l’urgence à doter l’institut médico-légal (IML) de Montpellier d’une structure capable désormais de gérer une situation similaire, à savoir pouvoir accueillir un afflux élevé de cadavres après un attentat terroriste.

« La direction générale du CHRU m’a écouté et m’a rapidement entendu, il y a un bâtiment, dont l’avantage est qu’il est idéalement situé à proximité du service de la médecine légale qui pourra être immédiatement réquisitionné en cas d’afflux de cadavres. Certes, ces locaux sont actuellement occupés avec le stockage de produits, mais il sera très utile en cas d’attentat terroriste pour accueillir les dépouilles à des fins d’autopsie » révèle Eric Baccino ce mercredi, à Infos H24.

Le Département de médecine légale du CHRU de Montpellier abrite deux services : l’unité de médecine judiciaire, une structure pour les personnes vivantes victimes d’agressions, de violences volontaires, de viols etc. et qui doivent notamment bénéficier d’une interruption temporaire de travail de la part des médecins légistes, mais également pour les personnes en garde à vue, pour déterminer si cette mesure de rétention dans un commissariat de police, au SRPJ ou dans une gendarmerie est compatible ou non avec l’état de santé. Et l’institut médico-légal, avec le déplacement des légistes sur une découverte de cadavre et les autopsies.

« Adapter la réponse à la menace terroriste »

Interrogé sur la mise à disposition de ce bâtiment pour l’IML, Guillaume Du Chaffaut directeur général délégué du CHRU de Montpellier confirme que, « le CHU de Montpellier, comme de nombreux établissements hospitaliers, cherche à tirer des enseignements des attentats survenus à Paris et à Nice pour adapter sa réponse à cette menace terroriste. L’Institut médico-légal n’échappe pas à ces réflexions, certains médecins légistes du CHU de Montpellier étant intervenus en soutien de leurs collègues niçois, lors de l’attentat du 14 juillet. Ils ont pu tirer certains enseignements de cette expérience et contribueront à l’adaptation de nos procédures d’accueil de victimes le cas échéant », se montrant toutefois plus réservé sur un des aspects du dossier : « néanmoins, il n’existe pas, à ce stade, de projet précis d’extension de l’IML dans ce cadre et cette réflexion ne peut se réduire à une question de locaux ».

Selon Guillaume Du Chaffaut, « la préoccupation du CHU, face à cette menace terroriste est de garantir la meilleure organisation de l’établissement et la mobilisation des ressources, notamment humaines en cas d’événement de ce type. C’est la raison pour laquelle nous travaillons avec les urgences et toutes les équipes impliquées, à l’actualisation permanente de nos plans de secours ».

Régulièrement, les services d’urgence du CHRU organisent des exercices pour se préparer à la menace terroriste et à un risque nucléaire majeur. Le dernier en date s’est déroulé la semaine dernière.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here